Fin d'EurogénétiqueUn vent de renouveau souffle des Vosges vers l'Alsace pour 2018

| par Sébastien Toledo | Terre-net Média

Après sa 27ème édition, le salon Eurogénétique prend fin à Epinal dans les Vosges. La ville de Colmar reprend le flambeau avec la création de "C½ur d'Elevage" en avril 2018.

Eurogénétique Coeur d'élevagePlus que de simples concours, Eurogénétique a initié en France des véritables "shows" avec son et lumières.(©Terre-net Média)

Fourth Rendez Vous, la célèbre musique de Jean-Michel Jarre a retenti une dernière fois dans les halles du palais des congres d’Epinal ce samedi 8 avril 2017. Cet hymne, devenu reconnaissable entre tous comme l’annonce d’une nouvelle championne, sonnait joyeusement depuis le premier Eurogénétique en 1989. Il y a près de trente ans, Pierre Morel et Gérard Dugravot lancent l’idée de développer  une manifestation rassemblant tous les acteurs du monde agricole dans l’Est de la France. Ils créent Eurogénétique dont les principaux piliers sont restés « l’innovation, la convivialité et le professionnalisme ».

Une dimension nationale et internationale

Toujours à l’avant-garde, l’équipe du conseil d’administration a su développer de nouvelles idées pour que la manifestation reste au sommet en termes d’innovation. L’un des exemples le plus parlant est la création de la première Ecole de préparation pour les jeunes en France, en 2002. La convivialité, qui reste toujours la base d’une manifestation, n’a cessé de s’accroître puisqu'Eurogénétique s’est largement ouvert aux autres régions et à l’international, avec par exemple l’organisation de l’euro Simmental ou du Challenge France pour la race Holstein.

Outre les célèbres ventes aux enchères animées par Pierre Morel puis reprises par Claude Charles, Euro a aussi été le théâtre de nombreux échanges commerciaux de haute valeur génétique entre éleveurs du monde entier telles que la Holstein Ami Olga (Rudolph), championne d’euro, passée successivement dans les mains de Français, Canadiens puis Suisses. Plus récemment, Lady Gaga (Modest) a été vendue par son naisseur, Thibaut Huguenin, de Meurthe-et-Moselle, avant de fouler les rings d’Europe. Elle est devenue Grande championne nationale d’Allemagne et a remporté sa classe à Swiss’expo.

Déménager pour voir plus grand

Toujours dans l’optique d’innover, l’équipe d’Eurogénétique souhaite donner une nouvelle dimension à l’exposition qui correspondra mieux à l’évolution du monde agricole. Selon l’éleveur alsacien Thomas Prinz, le nouveau président d’Eurogénétique, et organisateur de la dernière confrontation  européenne holstein à Colmar, « la structure du parc d’exposition d’Epinal devient trop petite et ne correspond plus à nos ambitions de développement. Nous souhaitons que ce nouvel évènement offre plus de possibilités de promouvoir l’élevage au sens large ». Le nouveau conseil d’administration, composé de membres des syndicats d’élevage de chaque département de la zone Eurogénétique et animé par Philippe Sibille (directeur d’Elitest et d’Eurogénétique), a donc décidé de choisir le site du parc d’exposition de Colmar.  Ainsi, la manifestation laisserait une place plus importante aux acteurs et partenaires du milieu tels que les concessionnaires, l’industrie du lait et de la viande, et tous les producteurs-transformateurs. « Il s’est créé un trop grand fossé entre le monde de la génétique et celui des producteurs, et on a tendance à oublier qu’il s’agit des mêmes hommes et femmes qui y travaillent. Il est temps de remettre l’élevage au centre du débat » conclut Thomas Prinz.

La manifestation, qui n’aura dans un premier temps qu’un caractère régional, ne ferme pas sa porte à une éventuelle ouverture d’ici quelques années au niveau national voir international. La nouvelle situation géographique pourrait sans conteste en faire le nouveau carrefour européen du monde de l’élevage.

Vous l’aurez compris, l’innovation de 2018 sera de voir plus grand.  Aussi un nouveau nom a été donné à Eurogénétique : Cœur d’élevage. « Co » pour Colmar, « Eur » en clin d’œil à 27 ans d’histoire d’Eurogénétique. Le rendez-vous est donc donné, les 12, 13 et 14 avril 2018 : Cœur d’élevage ouvrira ses portes dans le Haut-Rhin (68) pour devenir la nouvelle exposition de référence de l’Est de la France.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article