Colmar 2016 - Portrait d'éleveurTrois vaches à Colmar pour les Bretons du Petit Rocher et de la Grande Pommeraie

| par | Terre-net Média

Dans les allées du Parc des expos de Colmar, partons à la rencontre de « l'équipe de France », bien représentée en Red Holstein par le Gaec costarmoricain (22) du Petit Rocher et l'Earl de la Grande Pommeraie en Ille-et-Vilaine venus en Alsace avec deux vaches rouges et une noire.

gaec du petit RocherDaniel Martin (Gaec du Petit Rocher, 150 VL), sa fille Gwendoline et son compagnon Guillaume Barbé (Earl de la Grande Pommeraie, 37 VL) avec Julianared. (©Terre-net Média)

« C’est une grande fierté d’avoir trois vaches à une confrontation européenne, ça n’arrive sans doute qu’une fois dans une vie », se réjouit Gwendoline Martin. Fille de Daniel Martin, du Gaec du Petit Rocher dans les Côtes-d’Armor (22), elle a rejoint l’exploitation de son conjoint Guillaume Barbé, l’Earl de la Grande Pommeraie à Iffendic en Ille-et-Vilaine (35). Ils présentent en commun trois vaches à Colmar dont deux rouges, la mère et sa fille : GenRedRoch du Petit Rocher (Destry x Energie Red-Lichtblick) championne du concours national à Fougères en 2014. Sa fille, JulianaRed du Petit Rocher, est née sur la ferme avec pour père le taureau canadien Spectrum. La GenRedRoch et la jeune JulianaRed viennent de la souche de Rubens Red, championne à Paris et au National en 2009. Deux vaches très laitières avec leurs points forts sur le pis et les pattes. Toutes deux sont nées sur la ferme.

Les éleveurs du Gaec du Petit Rocher et de l’Earl de la Pommeraie ont traversé la France avec une troisième vache : la Prim’holstein noire en quatrième lactation Pom Flower (Baxter x Déesse-Shottle) à la Grande Pommeraie. Daniel Martin avait déjà eu l’occasion de participer à l’une des premières confrontations Holstein européennes en 1991 à Crémone. Le Gaec du Petit Rocher est également reconnu comme créateur d’une des souches les plus célèbres en France : celle de Naurine (Gibbon), une mère à taureau, avec du sang canadien typé sur la morphologie.

Les vaches de l’Ouest sont arrivées en Alsace mardi, regroupées dans un même camion. Les animaux ont pris place dans leurs larges stalles agencées par nation et mêlées aux exposants. « Cela fait six mois que nous avons séparé nos vaches pour Colmar du reste du troupeau et nous les nourrissons à part, confie Gwendoline Martin. Elles sont lavées tous les jours et tondues toutes les trois semaines pour garder un beau poil qui pousse vite. Nous avons également fait des essais pour savoir combien de temps il faut pour remplir la mamelle et qu’elle soit prête à l’heure d’entrer sur le ring. Nous misons beaucoup d’espoir sur nos vaches, mais la concurrence va être très dure, notamment du côté suisse en rouges, et italien, espagnol ou allemand en noires. »

GenRedRoch du Petit Rocher (Destry x Energie Red-Lichtblick)GenRedRoch du Petit Rocher (Destry x Energie Red-Lichtblick) au clippage, quelques heures avant d'entrer sur le ring. Le Gaec du Petit Rocher compte une trentaine de vaches rouges dans le troupeau, toutes issues de la souche Rubbens Red. (©Terre-net Média) 

Chez les rouges françaises qui défileront sur le ring vendredi 17 juin de 16h à 17h30 on peut citer également :

N°26 Idole (Acme-ET) au Gaec des Chataigner (29)

N°39 Du Louvion Hawaï (Ladd P Red) à l’Earl Lepoint (59)

N°65 Goldenred à l’Earl la Ferme Rey (64)

N°66 Rainyridge Barb au Gaec Botrel (22)

N°69 Fétiche de la Melocrie, Gaec de la Melocrie (50)

N°70 Eva Red du Courlis, Gaec du Courlis (85)

N°73 Xaintrie Fière, à Jean-Louis Lafon (15)

N°81 Chanterelles Dalida FM, Gaec des Chanterelles & Thierry Gauthier (74)

Bonne chance à eux !

>> Retrouvez les articles et palmarès de la confrontation européenne Holstein 2016


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article