Vache transgéniqueSheepa, la première holstein génétiquement modifiée pour faire du lait de brebis

| par | Terre-net Média

Mangerons-nous bientôt du Roquefort au lait de vache ? Sheepa, la première vache génétiquement modifiée, produira du lait présentant les mêmes caractéristiques organoleptiques que celui de brebis.

Complété le 01/04/2014 à 23h59 : Lait de brebis ou de poisson... d'avril ! Après cette page d'humour... rendez-vous au 1er avril 2015 pour notre prochain poisson d'avril !

vache Ogm lait de brebisSheepa (à gauche) est née en janvier 2013 à l’université de Fitzgerald dans le Kentucky (Usa) après de nombreux essais infructueux. Sa future production de « lait de brebis » vient seulement d’être prouvée grâce aux nouvelles avancées de la prédiction génomique. (©Fitzgerald University of Kentucky)

Vous connaissiez Dolly, la première brebis clonée il y a 18 ans, et bien désormais, il y a la bien nommée « Sheepa ». Une équipe de généticiens américains a donné naissance à cette génisse Prim’holstein dont la mamelle produira d’ici quelques mois, du lait similaire à celui d’une brebis.

Une vache = 45 brebis

« C’est la première fois qu’une équipe réussit à introduire plusieurs gènes d’une autre espèce chez un mammifère », se félicite le professeur Aprilfool, en charge du projet "Cow-sheep genes milk" à l’université de Fitzgerald dans le Kentucky. « A terme, l’objectif de cette manipulation génétique sera de produire du lait de brebis en plus grande quantité et à moindre frais. » En effet, une brebis laitière produit moins de 250 litres sur une lactation, tandis que Sheepa sera capable d’atteindre plus de 11.000 l en 300 jours, soit une production environ 45 fois supérieure à celle d’une brebis de race Lacaune.

« Le lait de Sheepa aura le même goût, les mêmes teneurs en protéines (55 g/l) et en acides gras (70 g/l) et les mêmes facultés de caillage que du lait de brebis », promet le chercheur. Pour cela, il aura fallu introduire cinq gènes ovins codant des protéines dans le génome d’un embryon de bovin et une dizaine de gènes déjà présents chez la Prim’holstein ont été amplifiés ou annihilés afin d’obtenir le résultat escompté.

Troupeau de vaches Ogm

Les chercheurs américains ne comptent pas en rester là. Ils travaillent actuellement à créer d’autres vaches et quelques taureaux afin de constituer le premier troupeau de vaches laitières Ogm capables de faire des fromages similaires aux Roquefort, Ossau-Iraty, Etorky et autres Brocciu. Selon l’équipe de généticiens, s’ils parviennent à créer plusieurs individus aux génomes similaires, cette petite population devrait pouvoir se reproduire et le caractère « lait de brebis » devrait rester stable sur trois à quatre générations.

Moins d’intolérance au lactose

Mais pourquoi débourser plusieurs millions de dollars pour un projet aussi saugrenu ? Les tendances d’achat des consommateurs bien sûr ! En effet, de nombreux Américains ainsi qu’une majeure partie de la population asiatique, africaine et sud-américaine est intolérante au lactose présent dans le lait de vache. Le lait de brebis, réputé plus digeste, deviendrait alors un meilleur aliment pour les nourrissons, les jeunes enfants et les personnes âgées sujets à ces intolérances au lait de vache. Un argument de poids pour l’industrie agroalimentaire outre-Atlantique qui a largement financé ce projet de recherche.

Que deviendront les brebis françaises ?

R.BazillacR.Bazillac (©DR)

En France, l’inquiétude est palpable du côté des syndicats fromagers. « Du lait de brebis avec des vaches ! Et pourquoi ne pas transformer l’eau en vin tant qu’on y est ! » s’insurge Raymond Bazillac, éleveur de brebis Lacaune dans l’Aveyron. Pour ce coopérateur en Roquefort Aop, la science va trop loin : « si ces vaches Ogm déboulent en France, c’est la fin de notre filière et de son territoire. Sur nos plateaux arides, il n’y a que les brebis qui puissent paître, nous ne pourrons pas les remplacer par des vaches. En plus, nos ventes de fromages à l’export risquent de s’effondrer. J’espère que les consommateurs français ne seront pas dupes et continueront d’acheter du Roquefort au véritable lait de brebis ».

 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 22 RÉACTIONS


Chris
Il y a 2122 jours
mdr
super le poisson d'avril!!!
Répondre
Corentin
Il y a 2122 jours
je viens de capter qu on etait le premier avril lol, on ne me la fera plus desormais !
Répondre
Yonah
Il y a 2122 jours
on se fait avoir à la première blague mais plus après !
Répondre
Mss
Il y a 2122 jours
Le plus marrant à lire, sont les commentaires de ceux qui y ont cru... Bonne pêche à la blague à tous !!!
Répondre
Marc
Il y a 2122 jours
poisson
Répondre
Thomas
Il y a 2122 jours
Sinon on est le 1 er avril ^^
Répondre
lol
Il y a 2122 jours
Et il y a bien mieux encore, des chercheurs de l'équipe dirigée par Frank & Stein ont créé une vigne capable de faire du lait de chèvre au gout caramel.
Répondre
Martine
Il y a 2122 jours
ah , ah , ah bien !!!! c'est le 1 ier avril aujourd'hui !!!!!!!!!!
Répondre
jeans
Il y a 2122 jours
Science sans conscience ...
Répondre
Alice
Il y a 2122 jours
Terrifiant cet effet "Canada Dry" pour les vaches/brebis...
Répondre