Race allaitanteCent ans, une nouvelle jeunesse pour la Rouge des Prés

| par Stéphanie Mousseau, Acti-Ouest | Terre-net Média

La race Rouge des Prés a commencé l'année 2008 en soufflant sa centième bougie : le 9 janvier. L'année du centenaire annonce un programme chargé pour la race.


Volente, vache Rouge des prés appartenant à Joseph Chéné, ici avec son petit veau Colombo né en décembre, fait l'affiche du salon de l'agriculture, (© Acti-Ouest)
C’est au XlXe siècle, que tout a commencé. Olivier de Rougé fondateur de la société des éleveurs Maine Anjou, lui donne naissance par le croisement de la Durham et la Mancelle. 100 ans plus tard, elle est toujours présente sur ses terres et fait parler d’elle dans le monde agricole. Notamment, à Bécon les granits, petite bourgade du Maine et Loire, où  Joseph Chéné, fait la une du monde agricole, avec Volente. Sous sa robe blanche et marron, cette vache sera l’effigie du Salon International Agricole 2008 (23 février au 2 mars) porte de Versailles à Paris où 26 bovins se disputeront avec elle la couronne du concours général agricole.

Puis en avril, l’Upra Maine Anjou  se rapprochera de l’unité de sélection pour devenir l’Eos Rouge des Près. « Une nouvelle force, pour un meilleur développement, unis pour un même combat : la pérennité de la race. » Une définition de l’association donnée par Thierry Simon président de Génoé, qui promet un bel avenir à la rouge des près.

La race en chiffres 

Troupeau allaitant composé de 50.000 vaches, effectif qui se stabilise depuis environ cinq ans. 800 éleveurs sont comptabilisés actuellement dans les Pays de Loire, en sachant qu’une certaine dynamique se fait autour de la race afin d’attirer de nouveaux et jeunes éleveurs (10 à 15 par an, intègrent la production de la race). L’Aoc Maine Anjou représente 700 tonnes de viande produite à l’année.

National en septembre

Après un peu de répit, elle remontera sur les planches de son propre national à Chemillé (49) où 250 animaux donneront le meilleur d’eux afin de décrocher les plus belles récompenses et d’attirer l’œil des acheteurs français et étrangers à la recherche de reproducteurs référencés. En même temps, se déroulera « la semaine du centenaire » du 1er au 7 septembre, sous le thème des fermes ouvertes.

Après avoir franchi les portes de la célébrité, elle retournera sur ses terres natales printemps 2009 : au domaine des rues à Chenillé Changé (49). Site totalement restauré pour en faire un pôle de cohésion de la profession, de technique et de recherche. Un patrimoine touristique où professionnels de la filière et grand public pourront y découvrir cent ans d’histoire mais et surtout l’avenir de la race.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article