Procross+ 33 % de profit grâce au croisement trois voies selon une étude américaine

| par | Terre-net Média

Plus de lait, meilleure longévité, bonne fertilité... : le croisement trois voies Procross offrirait de meilleurs résultats qu'en troupeau pur Holstein selon une étude américaine qui avance jusqu'à 33 % de profit supplémentaire.

Vaches croisées ProcrossLe croisement 3 voies en élevage laitier donne des animaux plus robustes et efficaces. La dernière étude sur le Procross le prouve : jusqu'à 33 % de profit en plus sur le troupeau. (©Terre-net Média)

L'université du Minnesota (États-Unis) a comparé durant 10 ans les résultats de vaches croisées Procross à ceux de vaches de race Prim'holstein. Au total, près de 3 500 vaches ont été étudiées sur les mêmes conditions d'élevage. Les chercheurs résument alors les résultats de production et de profit dans le tableau ci-dessous :

HolsteinProcross
Production carrière (kg de lait)31 81935 308
Profit carrière2 823 $3 743 $
Profit par jour3,95 $4,29 $
Retrouvez un témoignage d'éleveur pratiquant le Procross > H. Dion (60) : « Des animaux croisés productifs adaptés à un système intensif »

Ainsi, la rentabilité serait 33 % supérieure pour le croisement 3 voies par rapport aux Holsteins, justifiée selon l'étude par :

- Un coût à l'IA inférieur grâce à une meilleure fertilité (+ 10 points de conception en 1ère IA) ;

- Moins de frais vétérinaire (- 26 %) ;

- + 8 % d'efficacité alimentaire ;

- + 147 jours de production ;

- Une meilleure valorisation des vaches de réforme (+ 14 % de revenus dans l'étude).

L'étude complète est à retrouver sur le site de l'Université du Minnesota (en anglais)

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 4 RÉACTIONS


Guillaume_22
Il y a 28 jours
Pour Procross c'est croisement Holstein-Montbéliarde-Viking red après tu peux faire les croisements que tu veux en fonction de ce que tu recherche. Beaucoup font des croisements avec de la jersiaise dans les systèmes pâturant monotraire par exemple.
Et Oui c'est ça on continue avec les 3 mêmes races, une fois que l'on a fait un cycle on recommence
Il me semble que la chambre d'agriculture fait une étude pour voir les différences entre différents croisements, notamment 3 et 4 voies et avec différentes races : normande, montbéliarde, simmental etc
La génomie est simplement utilisé dans le choix des taureaux mais pour l'instant ce n'est pas compatible avec des vaches croisées
Répondre
man49
Il y a 28 jours
Y a t'il une étude qui démontre que tel ou tel croisement avec la holstein est plus intéressant que d'autre???? Après le croisement 3 voies, que fait on on repart sur de la holstein? On met une 4 ème race?
Autre point, la génomie n'a plus sa plus sa place dans ce système alors?
Répondre
Christophe nicolas
Il y a 28 jours
Je vais me permettre de faire un historique du pourquoi cette étude.
Le procross est une pratique largement répandu et ce depuis de nombreuses années au USA. Pourquoi? Cela s'explique par un manque de dose Holstein. Car contrairement a la France le réseau des centres d'insémination est défaillant dans le sens où il y a des zones blanches. Pour y remédier certains ont choisi d'utiliser des doses qu'ils avaient a disposition et ainsi les premiers croisement ou eu lieu. Très vite ces croisement se sont multiplié les exploitants affirmant que la rentabilité des croisé étaient largement supérieur, mais sans réelle preuve.
l'Université de Minnesota a décidé de vérifier l'intérêt du procross avec l'obligation de garder au mini 40% de Holstein pur pour comparer les 2 races dans un même milieu.
l'Université de Minnesota n'est pas inconnu dans ce genre d'étude car c'est cette université et le même chef d'étude qui a démontré l'intérêt du croisement en production porcine et ce sont eux qui ont créé les premiers schéma de croisement en porc
Répondre
Christophe nicolas
Il y a 28 jours
Petite précision utile (surtout pour non anglophone ou pour ceux qui ne suivent pas cette étude comme je le fais depuis 10ans)
L'université Minnesota mène cette étude depuis 10ans. Le protocole d'étude stipule que les exploitations qui y participent doivent garder au mini 40% de leur effectif en Holstein pur et que les différents lots soit composer de vaches Holstein et procross ou si les races sont séparés elles doivent avoir la même ration.
Répondre