Race normandeOrigen Normande, l'entreprise de sélection d'Origenplus et Gènes Diffusion

| par | Terre-net Média

L'alliance entre les entreprise de sélection Origenplus et Gènes Diffusion donne lieu à une première entité commune en race normande, présentée au Sima 2017 : Origen Normande.

Cliquez pour voir l’interview au Sima d’Aurélien Michel et Vincent Leverrier, directeur et président d’Origen Normande.

La coopérative bas-normande Origenplus et la nordiste Gènes Diffusion ont présenté au Simagena 2017 leur nouvelle entreprise de sélection commune : Origen Normande, regroupant ainsi leurs deux schémas de sélection. Origen Normande compte quatre acteurs : le CIA Gènes Diffusion, la SAS Gènes Diffusion, Origenplus et la coopérative d’insémination vendéenne Apisdiffusion. Cette nouvelle entité est présidé par Vincent Leverrier, éleveur de 130 normandes en Gaec à Torchamps dans le bocage ornais.

« L’appui du groupe Gènes Diffusion permettra à Origen Normande de consolider ses efforts dans la recherche sur de nouveaux caractères comme la santé du pied, mais aussi de participer à l’essor international de la Normande, notamment en Amérique du Sud et au Maghreb », affirme Aurélien Michel, directeur d’Origen Normande et d’Origenplus.

Ce regroupement n’arrive pas tout fait par hasard puisque le règlement zootechnique européen imposera d’ici novembre 2018 de créer des "OSUE", des organismes de sélection au sens de l’Union européenne. Si rien n’est encore acté concernant l’organisation de la race normande, Origen Normande se dessine comme l’une des OSUE à venir. « S’il est un peu prématuré de savoir quelle sera l’organisation raciale, en tant qu’éleveurs, nous avons une vraie volonté de rester unis, de travailler en cohésion pour qu’il n’y ait qu’une race normande et un seul livre généalogique », insiste Vincent Leverrier.

Origen Normande présentait sur le ring du SimagenaOrigen Normande présentait son logo et ses souches normandes sur le ring du Simagena. (©Terre-net Média) 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article