Index HolsteinLes commentaires de Gènes Diffusion sur la sortie d'avril

| par | Terre-net Média

La sortie d'index des taureaux prim'holsteins d'avril 2015 créé des bouleversements dans l'indexation française, pour offrir davantage de fiabilité et d'harmonisation internationale. Voici les commentaires rédigés par Gènes Diffusion.

L’indexation d’avril 2015 est une sortie spéciale à plus d’un titre. Comme à l’habitude, cette première parution est la principale de l’année car elle permet le choix des nouveaux reproducteurs pour la prochaine campagne d’insémination. Cette sortie d’avril intègre plusieurs évènements marquants : le changement de méthode d’évaluation génomique :

  • augmentation du nombre de QTL par caractère (en moyenne, on passe de 500 à 3.000)
  • prise en compte de la parenté génomique pour un accroissement de la fiabilité se traduisant par des CD plus élevés, ce point permet de se rapprocher des modèles étrangers qui utilisent une ascendance génomique dans le calcul de leurs index.
  • l’augmentation de la taille de la population de référence pour atteindre 30.000 taureaux, ce qui en fait la population la plus importante au monde.
  • l’intégration du changement de base (4,5 points d’ISU en moins).
  • l’intégration des performances individuelles des femelles génotypées dans leurs index.

Contrairement à l’ancien modèle, l’index génomique d’une femelle sera modifié au cours de ses lactations. Cette méthode appelée le "blending" intègre les performances (production et pointage) pour être plus proche des qualités réelles de l’animal. Ces variations contribuent aussi aux variations des index des femelles génotypées.

Ces évolutions dans le calcul génomique, entraînant des variations plus ou moins fortes des index mâles et femelles, dont les éleveurs et les Entreprises de Sélection sont victimes, permettent d’obtenir maintenant plus de précisions et de fiabilité.

Nous ne pouvions pas espérer obtenir plus de précisions et une meilleure corrélation avec les évaluations étrangères, sans accepter quelques modifications dans les rankings.

De notre côté, nous trouvons cette sortie d’avril plus cohérente et surtout mieux corrélée avec les autres systèmes d’indexation à l’international. Gènes Diffusion est satisfait de toujours avoir gardé la même stratégie dans ses objectifs de sélection. A savoir :

- l’équilibre entre production, morphologie et caractère de santé, dans le but de créer des animaux rentables et durables.

- d’avoir conservé une ouverture à l’international pour le sourcing génétique

- de prioriser les meilleurs pedigrees et les meilleures familles de vaches, et non pas de se laisser aveugler uniquement par les chiffres

- d’avoir tissé des partenariats forts avec des éleveurs partageant la même philosophie

Quelques éléments chiffrés illustrant le rendement du programme de Gènes Diffusion, suite au dernier palmarès génomique français. Gènes Diffusion, c’est :
  • 42 % du Top 10 ISU français (5 taureaux sur 12) dont IPNOS, n°3 ISU, n°2 INEL et n°3 pour l’index Lait français, disponible prochainement en semence sexée
  • 43 % des 35 taureaux français supérieurs à 190 points d’ISU
  • 39 % du Top 100 ISU français
  • 80 % du Top 10 Morphologie dont les cinq meilleurs avec en tête FRIST PJP (+ 4,6)
  • 100 % des 7 taureaux français supérieurs ou égaux à 3,5 en Mamelle
  • 7 des 10 taureaux français supérieurs à + 2 en Membres, dont les 4 meilleurs taureaux français
  • 16 des 39 taureaux français supérieurs à 2,5 en Mamelle avec, comme leader français, JULLIUS (DOORMAN x NIAGRA), n°1 français à 4,2
  • 26 des 51 taureaux français supérieurs à + 2 en Repro avec, comme leader français, ASTOR (LATIMER x DORCY), + 3,1 en Repro.

Du côté des nouveautés :

IPNOS, en 3ème position du classement

En 3ème position du classement avec un ISU de 205, IPNOS est issu d’un achat en Allemagne. Fils de SHOTGLASS x SCALONI (fils de Shottle) x BILLION, il confirme ses index et progresse malgré le changement de base. Il s’affiche comme l’un des taureaux français les plus laitiers avec un index lait de + 2.040, sans détériorer la protéine et extrêmement améliorateur en santé.

Ses filles ont une morphologie très fonctionnelle avec des mamelles adaptées à la traite robotisée. Elles sont également pourvues de très bons membres avec une Santé du Pied supérieure à la moyenne.

IPNOS est un taureau parfaitement adapté à l’élevage laitier industriel. Il a démarré son utilisation en tant que Père à Taureaux dans notre schéma et sera prochainement disponible dans la gamme sexée.

IBERIK EBA, top niveau et facilité d’utilisation

Né dans l’élevage partenaire du GAEC Brilland (72), IBERIK EBA est un taureau séduisant du fait de son pedigree qui amène de l’originalité et qui rend son utilisation très facile.

C’est le n°1 des fils de ALTAOAK (Niagra x Leif) x TB 86 BEACON x TB 87 TOYSTORY. Il est issu d’une famille ayant sorti de nombreux taureaux, tels que GUEPAR EBA, FACEY EBA, et plus récemment des taureaux comme ILL EBA, IVON EBA.

Il fait partie des taureaux les plus attrayants de cette nouvelle sortie française pour son ISU (197) et son équilibre parfait entre production (lait : + 842 ; TP : + 0,5), caractères de santé (Sa Ma : + 2,5, Fer : + 1,6, NAI : 90), et niveau morphologique (MO : + 2,7 ; Ma : + 2,5 ; Me : + 1,1) avec une inclinaison de bassin idéale.

A l’image de sa famille, IBERIK EBA est remarquable en France mais aussi dans le système nord-américain avec un GTPI proche de 2400.

EBA Gladys EBA Gladys, mère d’IBERIK EBAEBA Gladys EBA Gladys, mère d’IBERIK EBA (©GD/A.Meekma)

JOEY au profil complet

Né dans l’élevage du GAEC Dairy Gènes (37), partenaire Gènes Diffusion, il est le fils de Galaxy x DG Lauthority Gamiss x DG Bolton Miss, remontant à la famille Benner Outside Joyce au Canada.

Ce taureau de haut niveau met en avant un profil complet avec 196 points d’ISU, + 723 kg de lait. Il est neutre en TP, très améliorateur dans les caractères de santé (Sa Ma : + 1,7, Repro : + 1,5). Seule la facilité de naissance sera à protéger. Il a également un très bon niveau en morphologie globale (+ 3).

Les meilleurs fils français de MCCUTCHEN

L’un des faits marquants de l’indexation internationale est la confirmation du père à taureaux américain MCCUCTCHEN qui fût largement utilisé dans notre programme, ces dernières années. Nous avons un bel échantillon de 7 fils à + 180 points d’ISU dont :

JEIRAKI

Né dans l’élevage Beurel (22), partenaire de Gènes Diffusion, JEIRAKI est actuellement le n°1 français des fils de MCCUTCHEN à 198 points d’ISU, mais également supérieur à 2.500 points de GTPI.

Sa mère Hermes est une fille de IOTA TB 87 x B + 84 MICKEY x TB 86 JEFFERSON et provenant d’une pleine sœur du taureau VAUCLUSE. Nul doute que JEIRAKI suscite beaucoup d’intérêt grâce à son profil extrêmement complet : il est laitier avec + 988 kg, très améliorateur dans les taux (TP : + 2,9 ; TB : + 6), top en santé (Sa Ma : + 1 ,4, Fer : + 1), avec une morphologie sans faille (+ 3,3), de la mamelle (+ 2,5), de la capacité (+ 1,8), des membres (+ 1,7), ainsi qu’une inclinaison de bassin idéale, le tout avec des vêlages faciles (91). JEIRAKI est actuellement réservé à l’utilisation dans notre schéma de sélection.

JAY

Il est né dans l’élevage partenaire du GAEC Toullec (29), fils de MCCUTCHEN x DEMPSEY TB 87 x PLANET TB 87 x BOLTON TB 87 x SHOTTLE AUDREY TB 88, provenant de la célèbre famille Menthe.

Ce taureau sera prochainement utilisé et réservé au schéma de sélection et devrait susciter beaucoup d’intérêt au regard de ses index séduisants, notamment pour son ISU (195), sa quantité de protéines, grâce à son index lait (+ 1023), son TP (+ 1,8), mais aussi pour ses excellents caractères de santé (Repro : + 1,6, Sa Ma : + 1,7), et sa morphologie (+ 3,3).

IZAIS

IZAIS est né d’un embryon américain dans le cadre de notre Charte génétique. C’est un fils de MCCUTCHEN x IOTA x PLANET en provenance de l’élevage Sandy-Valley.

Il affiche un profil complet : 192 points d’ISU, 1318 kg de lait. Il est aussi neutre dans les taux, améliorateur en santé, notamment en Repro (+ 2) et en Mo (+ 3,1). C’est un Père à Taureaux pour notre schéma.

JORIZ

Né dans l’élevage partenaire du GAEC Rosaies (56), ce fils de MCCUTCHEN x WINDBROOK x MASSEY a un pedigree moderne, associé à un haut niveau en performance, notamment en ISU (+ 192), en protéine (TP : + 2,8), en Sa Ma (+ 1,7) et au niveau du type (+ 3,8).

JOBART

Né au GAEC de la Bruyerette (42), ce fils de MCCUTCHEN x SNOWMAN x GOLDWYN  fait partie de la célèbre famille Ralma Juror Faith.

Il affiche un ISU de + 191, une production laitière bien équilibrée (+ 712), un TP de + 0,8. Il est améliorateur en santé, mais surtout l’un des leaders pour le type à + 4,5 en MO, + 3,4 en Ma, + 2,3 en Capacité Corporelle, + 2,4 en Me.

 

Les fils de DOORMAN :

JULLIUS

Né dans l’élevage partenaire de l’EARL de Kergond’hui (29), JULLIUS est un fils de DOORMAN x NIAGRA x TOYSTORY remontant à la famille Miss Tradition Lolli. Avec 194 points d’ISU, il est très améliorateur dans les taux, proche de la neutralité pour le lait, excellent dans les caractères de santé, notamment pour la santé mamelle où il s’affiche comme le leader de la race avec + 4,2. Il a aussi un très bon rapport morphologique (+ 2,8)

JLIANO

Né dans l’élevage Charte du GAEC de la Roche (52), ce fils de DOORMAN x IOTA x BOLTON provient de la famille Shief Mark Cenide EX 93 de l’élevage Ghestem (59). Il met en avant 190 points d’ISU, 885 kg de lait. Il est très améliorateur en santé, notamment en fertilité (+ 2,2), et a une bonne morphologie (+ 2,8).

Côté catalogue

IMOLA, révélation de cette nouvelle sortie

Né au GAEC de la ferme des délices (42), IMOLA est fils de MOGUL x Favi Deige GINDY TB 86 x Favi Baxter CINDY EX 92 x (September Storm x Bos Iron x Mtoto x Bellwood x Blackstar x Delhia EX 95). IMOLA est issu de la célèbre famille Dehlia, provenant de son  rameau travaillé en Italie dans l’élevage Fantasy, ayant notamment sorti le taureau BRITT, et ensuite travaillé dans l’élevage Vial (42).

IMOLA est l’un des grands bénéficiaires du nouveau changement d’évaluation génomique, gagnant plus de 20 points d’index pour aujourd’hui afficher un profil exceptionnel avec 196 points d’ISU, un profil laitier moyen (lait : + 447), très améliorateur dans les taux (TP : + 2,2, TB : + 5,1), également très améliorateur pour les caractères de santé (Sa Ma : + 1,9 ; Fer : + 1,0 ; NAI : 92). Il est l’un des spécialistes de la morphologie dans le top français avec une note de + 4,2 en Mo, + 3,5 en Ma, + 2,4 en Capacité, + 1,6 en Membres.

Nous sommes satisfaits que l’index français d’IMOLA se retrouve corrélé avec ses valeurs nord-américaines avec un TPI supérieur à 240. Il est également très améliorateur dans les taux et décroche une note type de + 3,31.

Favi Cindy, la grand-mère d’IMOLAFavi Cindy, la grand-mère d’IMOLA (©GD/A.Meekma) DEAVER, la modernité

Né aux USA dans l’élevage Kings-Ransom, fils de Jacey x Observer x Goldwyn, DEAVER est le parfait exemple du sourcing international, permettant de proposer commercialement un fils de Jacey, 6 mois plus tôt que ceux nés en France.

182 points d’ISU et un profil très complet :

- production équilibrée, lait + 717, et positif en taux

- bon niveau morphologique Mo + 2,8 / Ma + 2,6 / Me + 1,4

- très améliorateur en santé Cel + 2,2 / MaCl + 1,0 / Repro + 1,0

- utilisable sur génisses

La catégorie “Séniors” :

CYPRIPEDE, la superstar

Fils de BOLTON x SHOTTLE, il est né dans l’EARL Nicolo (56). Avec pratiquement 6.000 filles dans son index, CYPRIPEDE est désormais le grand ambassadeur de la génétique française et certainement l’un des plus complets : améliorateur pour le lait, mais surtout avec une très grande richesse pour les taux (TP + 1,7).

Il est aussi très apprécié pour l’amélioration des caractères de santé avec + 0,9 en Sa Ma et + 1,2 en Repro. Ses filles sont dotées d’une excellente longévité grâce à leur morphologie, notamment l’excellente solidité de leur système mammaire peu volumineux avec de bonnes attaches et un placement de trayons idéal, mais aussi car elles sont pourvues de membres proches de la perfection.

Cypripède est un taureau recommandé pour tous les systèmes d’élevage, notamment les élevages à traite robotisée.

Galloche, fille de CypripèdeGalloche, fille de Cypripède (©GD/A.Meekma)Côté Red-holstein

Si HETOX Red (DETOX x BAXTER) reste encore l’un des taureaux rouges les plus populaires grâce à son profil complet (ISU 152 / MO + 2,5 / Me + 1,8 / Sa Ma + 1,5 / Repro + 1,1), nous pouvons noter l’arrivée au catalogue d’un nouveau taureau rouge d’un excellent niveau : IDEL Red.

IDEL Red :

Fils de GESNOW RF (Snowman x Classic) x DESTRY x September STORM, il est né au GAEC du Pradou (63). IDEL Red affiche de hautes performances avec 168 d’ISU, très améliorateur en taux, notamment en protéines (TP + 2,6), neutre en fertilité mais très améliorateur en Sa Ma (Cel + 1,4 et MaCl + 0,9), doté d’un très bon potentiel morphologique (Mo + 2,6 et Ma + 2,3)

Côté Polled

Le chef de file du catalogue de cette année sera sans nul doute EPIPHANY Red P

EPIPHANY Red P

Ce taureau rouge est hétérozygote Polled et né dans l’élevage April Day Holstein aux USA. Il sera populaire à plus d’un titre :

- pour son niveau génétique ISU + 172

- pour son pedigree original : CHIPPER P (Colt P Red) x SOTO (Jet Stream) x LAWN BOY x ADVENT

- pour son potentiel de production, lait + 1469, et neutre en protéines

- pour sa morphologie fonctionnelle et de très bons arrières pis

- améliorateur pour l’ensemble des caractères de santé.

Taureau Epiphany Red PTaureau Epiphany Red P (©GD/A.Meekma) 

SHOWCASE RF PP

Né au Canada, SHOWCASE est intéressant à plus d’un titre :

- Homozygote sans cornes

- Porteur du Facteur Rouge

- Excellente famille. Sa mère n’est autre qu’une pleine soeur du taureau COLT 45, et sa grand-mère la célèbre Regancrest Shassity, mère du taureau GOLD SHIP.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article