Sondage reproduction des bovinsLa moitié des élevages laitiers ont recours à un taureau de monte naturelle

| par | Terre-net Média

D'après un sondage en ligne auprès des lecteurs de web-agri.fr, 50 % des élevages laitiers et 93 % des élevages allaitants font, toujours ou parfois, appel à un taureau pour saillir leurs vaches et génisses.

11 % des élevages de vaches laitières ne pratiquent pas l’insémination artificielle (IA) et ont systématiquement recours au taureau, lâché ou non en permanence dans le troupeau. Bon nombre d’éleveurs laitiers (38,6 %) disposent d’un taureau de races laitière ou à viande notamment pour les « rattrapages » des vaches qui présentent des soucis de fertilité lors des premières IA, ou pour faciliter la détection des chaleurs.

Chez les éleveurs des races allaitantes, la saillie naturelle est de mise (93,2 %). Ils sont en tout 28,2 % à utiliser des paillettes congelées, et seuls 6,7 % des éleveurs allaitants n’ont pas de taureau et font appel exclusivement à l’insémination artificielle.

taureau limousin sur vaches laitières prim'holstein Avec un taureau, surtout de race laitière, il ne faut jamais relâcher l’attention. Pour éviter que son caractère tourne rapidement au vinaigre, il est conseillé de ne pas isoler le taureau et de le garder dans une case avec des taries ou des génisses gestantes. L’idéal est de l’habituer dès son jeune âge à être manipulé (l’acheter veau par exemple). Poser un anneau nasal est indispensable, mais mieux vaut que cela soit une autre personne que son éleveur qui lui pose, car il s’en souviendra. (©Terre-net Média)  


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


Milou
Il y a 404 jours
Sur la photo les vaches sont maltraitées.
Répondre