Bovin viandeL'Inra 95 accède au statut de race reconnue et possède maintenant son propre OS

| par | Terre-net Média

Auriva-Elevage devient organisme de sélection de la race Inra 95. Bien connue des éleveurs laitiers en croisement terminal, cette race bovine à fort développement musculaire est de plus en plus plébiscitée en France comme à l'étranger et son nouvel OS compte bien développer sa génétique en insistant sur les facilités de naissance.

Taureau Jilouk, de race Inra 95, proposé par Auriva-ElevageEn France, ce sont les régions du nord-ouest qui plébiscitent la race Inra 95 avec plus de 100 000 doses commandées pour 2020. (©Auriva-Elevage)

Officialisé le 28 février 2020, la race Inra 95 dispose maintenant de son propre organisme de sélection. Alors qu'elle était jusqu'alors tenue par l'Inra, la race est désormais pilotée par Auriva-Elevage. La coopérative est alors responsable du programme de sélection, elle assure la tenue de son livre généalogique et évalue les performances des bovins de la race en conformité avec la législation en vigueur.

Cette reconnaissance permet la libre circulation de la génétique Inra 95 dans tous les pays de la zone européenne depuis l’application du nouveau règlement zootechnique européen du 1er novembre 2018.

Inra 95 : la championne du croisement sur vaches laitières

Créée en 1965 par l'Inra, la race connait depuis 2015 une demande croissante importante : le nombre d'IAT a été multiplié par 2 en France et par 10 à l'international. Ce sont les éleveurs laitiers qui utilisent le plus l'Inra 95 en croisement terminal afin de pallier le prix de vente dérisoire des veaux mâles laitiers.

Ça peut vous intéresser > Inra 95 contre Blanc bleu belge

L'Inra 95 est définie comme une race bovine à viande de format moyen à fort développement musculaire. Elle est caractérisée par des masses musculaires rebondies et épaisses dans le dessus et l’arrière-main. Son squelette est marqué dans les largeurs et l’ossature fine. La couleur de robe et des muqueuses peuvent varier en fonction des individus.

Le programme de sélection de l’Inra 95, basé sur une population stable d’animaux de race pure, a pour objectif de diffuser une génétique dotée de facilités de naissance élevées et garantissant la production de veaux croisés à fortes valeurs bouchère et économique.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


Olive
Il y a 32 jours
🤔?, pourquoi vouloir changer la nature ?
Répondre
Domical
Il y a 32 jours
Continuez à modifier la Nature (animaux, mollusques, fruits et légumes) pour gagner de l'argent à moindre travail ! Entre l'INRA et IFREMER, lequel des deux est le plus nuisible ? Nos enfants le payeront un jour.
Répondre