Coopérative d'inséminationGènes Diffusion poursuit sa conquête de l'Ouest avec 100.000 IA par an

| par | Terre-net Média

Quatre ans après avoir démarré son activité "Insémination bovine" dans la région Ouest, l'entreprise Gènes Diffusion, basée à Douai dans le Nord, a réalisé plus de 100.000 inséminations en un an sur quatre départements situés en Normandie, Bretagne et Pays de la Loire.

Holstein CharolaisGènes Diffusion est spécialisé dans les schémas holsteins (Jester, Roumare, DT Benito, Dyonne, Cypripède...) et charolais (Pinay, Populair, Vittoz,...) notamment sans cornes.  (©Terre-net Média)

Depuis la réforme de la loi d’élevage de 2006 signant la fin du monopole de zone pour chaque coopérative d’IA sur son territoire, Gènes Diffusion a débuté en 2010 sa percée sur les terres d’Evolution.

Sur la période du 1er mai 2013 au 30 avril 2014, plus de 102.000 IA totales ont été réalisées chez environ 1.500 clients actifs. Pour cela, le groupe Gènes Diffusion a mis en place 12 agences d’inséminateurs couvrant les départements du Calvados (14), de la Manche (50), de la Mayenne (53) et de l’Ille-et-Vilaine (35).

Sur ces 100.000 doses, 63 % sont issues de taureaux holsteins, 19 % de Normands (semences fournies par Origenplus/Urcecof) ainsi que 5 % de Blanc Bleu Belge, 4 % de Charolais et 3 % de Limousins.

En effet depuis l’automne 2013, Gènes Diffusion est déclarée entreprise de sélection pour les races aubrac, blanc bleu belge, blonde d’Aquitaine, limousine, parthenaise, rouge des près, salers, et simmental. Elle a donc le droit de détenir quelques mâles de chacune de ces races dans ses taurelleries et de commercialiser leurs semences.

7,5 % dans l’Ouest

L’Ouest représente désormais 7,5 % des 1,35 million d’IA toutes races confondues réalisées en 2013 par les sept coopératives associées à l’entreprise de sélection : Cia Gènes Diffusion, Apis Diffusion, Cecna, Elva Novia, Coop él.IA-Pierry, Ain Génétique Service et Coopel. Parmi ces 1,35 million d’IA sur 26 départements au total, 589.000 IA sont réalisées par le Cia Gènes Diffusion couvrant les régions Nord, Picardie, Ardennes et Meurthe-et-Moselle.

« En augmentation de 28 % dans les quatre départements de l’Ouest par rapport à la même période sur 2012/2013, l’activité traduit le besoin croissant d’une alternative pour les éleveurs de ce territoire en attente d’une autre génétique et d’une autre qualité de service », écrit Gènes Diffusion dans un communiqué. L’entreprise propose notamment les services classiques (fourniture de génétique, insémination, conseil d’accouplements, constats de gestation, semence sexée, outils de monitoring) et compte, depuis deux ans, un technicien spécialisé en transplantation embryonnaire et un autre en écho-sexage


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article