BruneC'était la Fiesta aux journées châtillonnaises

| par BGS | Terre-net Média

Le concours de la race Brune de Châtillon-sur-Seine en Côte d'Or (21) avait lieu ce week-end, remporté par la championne adulte Fiesta (Traction) du Gaec des Sirchaux (Meuse).

La championne adulte : Fiesta (Traction) La championne adulte : Fiesta (Traction) (©BGS)

La nouvelle mouture des journées châtillonnaises (nouvelle date, vente de petites génisses) a rencontré un beau succès dans la continuité des éditions précédentes. Le concours était d'un haut niveau avec davantage d'homogénéité dans les sections année après année. Le juge Thomas Saunier, éleveur Hosltein en Meurthe-et- Moselle, a fait un très bon travail, un bon classement des animaux avec des commentaires très pertinents.

Ce fut aussi une belle vitrine du schéma français où les filles de Traction se sont encore distinguées : championne Adulte Fiesta (Traction) du Gaec des Sirchaux (Meuse). C'est aussi la mère du taureau Hayssli (Payssli) que BGS a diffusé l'an dernier au catalogue et dont il reste encore des doses sexées pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'avoir des filles. L'élevage Morel fait aussi 1er prix d'élevage et championne Jeune avec Hanastasia (Fun ABF). Les filles de FUN ABF ont aussi brillé sur le ring de Châtillon.

Il  y avait également de très belles vaches adultes dans la section des 4 à 7 lactations avec de fortes productions. Fameuse (Création) meilleure laitière sur 305j a fait 13 400 kg en 305j, la meilleure fromagère Coquine (Egiz) du Gaec Changarnier a produit en 4 lactations 50 159 kg à 43.0 TB et 39.7 TA. Cet élevage remporte aussi la championne Espoir avec Lore, fille de Puck, ainsi que la Miss BGS avec Infernale une fille d'Enzo et de Coquine !

La vente aux enchères innovait cette année en présentant uniquement des génisses très jeunes, âgées de 6 mois en moyenne. Le but était de donner la chance à de nouveaux éleveurs d'acquérir des Brunes à un montant moins élevé dans le contexte très difficile du secteur laitier. Cela a bien marché puisque toutes les génisses sont vendues, avec une moyenne à 1030 euros et un meilleur prix à 1640 euros pour Lolotte (Verdi) qui était championne génisse le matin. Elles partent vers la Haute-Saône, l'Ille-et-Vilaine, la Mayenne, l'Aube, etc. Beaucoup d'animaux se sont aussi vendus en ferme le lendemain pour de nouveaux éleveurs de la race un peu partout en France.

A l'occasion de ces journées, BGS a remis les diplômes de longévité aux vaches ayant produit plus de 100 000 kg ainsi que les trophées aux naisseurs des taureaux du schéma BGS Création.

Palmarès des journées châtillonnaises 2016


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article