Concours national Rouge des Prés200 animaux Rouge des Prés réunis à Evron

| par | Terre-net Média

Le concours national Rouge des Prés a rassemblé près de 200 animaux les 4, 5 et 6 septembre 2015 à Evron en Mayenne. Ils provenaient de 8 départements, les éleveurs régionaux étant rejoints par des Normands et de éleveurs de l'Est.

Concours Rouge des PrésLe concours s’est déroulé dans une bonne ambiance et sous un beau soleil avec un public professionnel le samedi pendant le concours et citadin le dimanche pour le défilé grand public. (©DR)

Côté palmarès, on notera la bonne prestation des éleveurs angevins qui avaient déserté leur manifestation locale à Chemillé pour participer au National. L’élevage Gervais a ainsi trusté 3 des 5 Championnats mâles. Les deux autres trophées revenant à Claude Marais de la Mayenne et l’élevage Scea Des Fermes de la Sarthe.

En femelle, les prix se sont partagés entre des éleveurs de divers départements, la Seine-Maritime pour les femelles de l’année avec l’élevage Ferment, la Mayenne pour la jeune femelle avec l’élevage Barrier, l’Eure pour le championnat jeunes vaches remporté par l’élevage Mary, le championnat vaches adultes revenant lui à l’élevage Douillard de Loire-Atlantique.

Le prix d’ensemble est revenu à l’élevage Menard du Maine-et-Loire, le prix d’élevage jeune à l’élevage Chene du Maine-et-Loire également. Le prix d’élevage adulte, récompense suprême du concours revenant à l’élevage Pichon de la Mayenne. Jean-Claude Pichon faisait à l’occasion de ce concours son « adieu à la scène » et tous les éleveurs exposants ont pu lui faire une ovation et souhaiter bonne route à son successeur. On a pu noter d’ailleurs dans le défilé des champions que beaucoup d’animaux étaient présentés par plusieurs générations d’éleveurs avec des jeunes installés ou de futurs installés ce qui est sans doute un clin d’œil en ces temps un peu morose.

Voir le palmarès du concours

N.B : Source : Sica Rouge des Prés, Le Domaine des Rues

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article