Pôle cultures fourragères

23Octobre
Pâturage régénératif

Julien Mermon (19) : « Mon objectif : un fort chargement et aucun refus »

Très proche du pâturage tournant, le pâturage régénératif permet de valoriser encore mieux l'herbe, quitte à augmenter ses stocks de fourrage. Julien Mermon, éleveur de 40 mères limousines en Corrèze, le met en pratique depuis un an. Il a divisé son parcellaire et gère son troupeau au jour le jour en déplaçant les fils trois à quatre fois dans la journée. L'objectif : avoir un chargement très important sur une petite surface. Et depuis, il n'observe plus aucun refus.

22Octobre
Analyse de fourrage

Herbe, ensilage, enrubannage, foin : comment prélever un bon échantillon ?

La prise d'échantillon est la source d'erreur la plus importante dans l'estimation de la valeur d'un fourrage. Pour obtenir des résultats fiables, il faut avoir en tête quelques techniques de prélèvement comme par exemple 10 poignées à différents endroits et sur différentes couches sur une balle d'enrubannage ouverte. N.B. : Article déjà paru le 23/01/20.


21Octobre
Ferme de Trévero

S'installer grâce à la complémentarité productions animales/végétales

Changer d'atelier pour reprendre des exploitations difficiles à transmettre sinon, c'est possible ! Benjamin Frezel et son associé Régis Durand, qui se sont installés sur une ferme laitière, ont arrêté le lait pour développer diverses productions animales et végétales. Ils souhaitaient que leur agrosystème, basé sur la complémentarité entre élevages et cultures, soit global, cohérent, autonome et résilient.

19Octobre
Revue des réseaux

Pâturage, fauche, semis... les éleveurs profitent d'une fenêtre météo favorable

Ensilage, enrubannage, semis de céréales ou de méteils... vaste programme pour les éleveurs qui bénéficient d'une fenêtre météo favorable aux travaux des champs ces derniers jours. De leur côté, les animaux profitent de leurs derniers jours de pâturage automnal. Petit tour d'horizon via les réseaux sociaux.

14Octobre
Faire face aux aléas climatiques

Pâturage, fourrage, ration... les éleveurs en recherche constante de solutions

Les aléas climatiques n'ont pas épargné les éleveurs ces trois dernières années. Pour y faire face, ils s'adaptent. 62 % d'entre eux ont modifié leurs pratiques fourragères face aux étés de plus en plus secs selon un sondage réalisé sur Web-agri. Ils mettent en place diverses solutions, plus ou moins pérennes, et adaptées à leur système comme le révèle une étude du réseau bovins lait Inosys Ouest publiée par l'Idele.

9Octobre
[Témoignage] Arbres fourragers

A. Messéan (02) : « Un complément de fourrage pour combler le déficit en herbe »

Certains éleveurs remettent au goût du jour l'utilisation des arbres comme fourrages pour nourrir leur troupeau. C'est le choix d'Adrien Messéan, polyculteur-éleveur dans l'Aisne. Pour combler le déficit en herbe et éviter d'épuiser ses prairies, son troupeau de Limousines se régale de feuilles d'arbres d'août à octobre. Une technique qui permet aussi de diversifier les apports alimentaires et d'apporter des éléments nutritifs différents.

2Octobre
Paroles de lecteurs

Du maïs semé en dérobé et récolté en vert : un « retour vers le passé » ?

Semer du maïs en dérobé puis le distribuer en vert aux vaches laitières. Et « pourquoi pas du sorgho ou du méteil ? », proposent les lecteurs de Web-agri après avoir lu le témoignage de Matthieu Opsomer, qui affourage en vert avec du maïs fourrage. Cela permettra peut-être d'éviter « la cata », ou pas... « Des pratiques des années 90 » ?

1Octobre
Sécheresse estivale et pâturage

Les solutions à court, moyen et long termes à avoir en tête pour l'an prochain

Les sécheresses se succèdent et les saisons de pâturage deviennent de plus en plus difficiles par endroit. Dérobées, flores d'été, conduite du pâturage, chargement... : Agathe Moysan de Pâturesens détaille la liste des solutions à court, moyen et long termes pour s'adapter au changement climatique.

30Septembre
Ensilage de maïs épi

Comment l'intégrer dans les rations ?

Concentré d'énergie tout en conservant une part de fibres suffisante pour éviter les risques d'acidose, l'ensilage de maïs épi est idéal pour les rations basées sur l'herbe et les fourrages grossiers. C'est également un concentré économique pour les rations d'engraissement des jeunes bovins.

30Septembre
[Vu sur Youtube] Récolte maïs grain 2020

« Des rendements décevants chez Gilles vk, mais très peu de frais de séchage »

Agriculteur dans le Loiret, Gilles vk a profité de trois jours de beau temps pour récolter ses 35 ha de maïs grain. Dans une vidéo publiée sur Youtube, il partage le suivi de ce chantier et dresse le bilan. Les rendements sont plutôt décevants, à cause de la sécheresse estivale. Néanmoins, les frais de séchage très limités vont permettre de compenser un peu cette baisse.