Dossier Retour au dossier Ensilage

En photos et vidéosVivez les chantiers d'ensilage à travers la France

| par | Terre-net Média

L'ensilage de maïs se poursuit un peu partout dans l'Hexagone. En photos et vidéos, de nombreux éleveurs et entreprises agricoles partagent leurs chantiers. Impressionnants pour certains, compliqués pour d'autres... Vivez l'ensilage en régions grâce aux posts sur les réseaux sociaux.

À travers les réseaux sociaux, de nombreux agriculteurs partagent des pans d'une journée très importante : l'ensilage de maïs. En photos et vidéos, assistez à plusieurs chantiers un peu partout en France.

On démarre en vidéo chez le youtuber AgrIH52 en Haute-Marne (52) :

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

Non loin de là, Loïc de la chaîne Youtube Loagri nous emmène sur un chantier dans les Vosges (88), avec notamment un Fendt 826 S4 Nature Green à l'essai :

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

Retour dans l'Ouest ! D'abord chez Anthony en Bretagne :

Puis à la Cuma La travailleuse, toujours en Bretagne, avec une vidéo d'AG Movies :

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

Autre vidéo réalisée par Agri49140 dans le Maine-et-Loire (49) :

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

Non loin de là, dans la Sarthe (72) chez Étienne, l'heure est à l'ensilage des essais. Les parcelles en test sont récoltées et pesées dans une benne spécifique avant de vider au silo :

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

On remonte chez Antoine (@Agriskippy) dans l'Eure (27) où l'éleveur est dans les starting-blocks pour démarrer le chantier d'ensilage tôt le matin :

On poursuit en Seine-Maritime (76) avec une vidéo de Benjamin :

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

Chez Michel, toujours en Normandie, l'ensilage est passé. Après avoir fini et bâché en fin de journée, l'éleveur partage en vidéo l'impressionnant mouvement de la bâche lié à la fermentation dès le lendemain matin :

Un peu plus haut, dans la Somme (80), à 48 h de l'ensilage, Christophe s'inquiète de voir de si petits maïs dans certaines de ses parcelles. Même constat chez Sébastien dans le Nord (59) : après s'être fait ravager 5 ha par les corbeaux, l'éleveur s'est vu contraint d'ensiler ce qu'il avait prévu de récolter en grain.

Et chez vous, comment se présente le maïs ? Avez-vous déjà ensilé ? Partagez vos premières impressions en commentaires en bas de l'article.
Nous vous prévoyons très prochainement une vidéo de suivi d'un chantier complet alors restez connecté sur Web-agri !

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 5 RÉACTIONS


Marius
Il y a 34 jours
ce mode d'alimentation oublié depuis 26 ans et nos laitières se portent bien., nous aussi et le porte-feuilles également. les meilleurs produits laitiers le sont sans cette alimentation "alcoolisée"... .d'ailleurs la plupart des produits igp sont issus d'alimentation plus conventionnelle : herbe foin betteraves et céréales et non avec cette s...... et à quel prix (traitements - arrosage) les producteurs sans cette s.... sans sortent mieux (producteurs de lait en comté aucun prix en-dessous de 500 et avec ristournes en fin de saison et des bêtes en très grande forme et lactations supérieuresà 5. En Bretagne et val de Loire à combien les 1000 litres en ce moment..? Et 2 ou 3 lactations et vite réformées. . Un scandale.
Répondre
job29
Il y a 37 jours
Le ridicule ne tue pas dans le monde agricole .Alors qu'ils se plaignent à longueur d'année sur le prix du lait ,de la viande etc..il se pavanent dans du matériel qui appartient aux banques ou à leurs fournisseurs
Répondre
Massol
Il y a 37 jours
Salut dan ,nous somme sur la même ferme depuis le début du dix huitième siècle .je confirme ce que j’ai dit ,ils sont nombreux à peter plus haut que leur c... et après ils pleurent .60% d’entre eux devrait être sous tutelle
Répondre
Dan
Il y a 37 jours
Vous devez mal connaître ce milieu pour écrire ce genre de chose, les agriculteurs investisse en fonction de leurs besoins et travaillent leurs surfaces avec le matériel adapté ni plus ni moins
Répondre
Massol
Il y a 38 jours
Affligeant ,des gros tracteurs,des grosses bennes ,une grosse ensileuse,du fioul à gogo et tout ça pour produire du lait à 300€ ou de la barbaque à 4€ .c’est pas étonnant qu’il y est des gens en difficulté .moi je ne peux pas me payer une porshe je roule en Citroën et ça le fait quand même .
Répondre