Semis 2020Un peu d'aide pour choisir vos variétés de maïs grain et fourrage ?

| par | Terre-net Média

Une nouvelle année riche en inscriptions avec 48 variétés sur la liste A du catalogue officiel en 2019. En ajoutant les variétés phares et celles issues du catalogue européen, l'offre sera, de nouveau, diversifiée pour les semis de maïs 2020. Pour vous accompagner dans vos choix, les rédactions de Terre-net et de Web-agri vous proposent un tour d'horizon des principales variétés de maïs grain et de maïs fourrage à votre disposition.

Maïs grain et maïs fourrageRetrouvez les principales variétés de maïs 2020 présentées par les semenciers. (©LG Semences/Caussade Semences)

Précocité, rendement, résistance à la verse et aux maladies constituent les principaux critères de choix en maïs. Sur le créneau fourrage, on peut ajouter digestibilité et valeur énergétique comme caractères majeurs.

Depuis plusieurs années, la vigueur au départ, la régularité de performance et la résistance aux situations limitantes prennent également de plus en plus d'ampleur dans les décisions variétales, compte-tenu du manque de solutions de protection disponibles et des aléas climatiques auxquels peuvent faire face les parcelles de maïs. En témoigne cette campagne 2019 avec un début de cycle froid et la sécheresse estivale exceptionnelle (stress hydrique et thermique)...

>>> Retrouvez les résultats d'essais variétés 2019 du réseau Arvalis
en maïs fourrage et en maïs grain <<<

Face à ces constats, les sélectionneurs multiplient leurs efforts pour répondre aux besoins du terrain. Retrouvez, plus en détail, les principales variétés de maïs grain et fourrage disponibles pour les semis 2020 à travers les commentaires de leurs créateurs :

Pour rappel, les 48 variétés de maïs inscrites en 2019 sur la liste A du Catalogue officiel français ont été évaluées au sein du réseau CTPS, géré par le Groupe d’étude et de contrôle des variétés et des semences (Geves) auquel participent l’Inra, les obtenteurs - en particulier les membres de l’Union française des semenciers (UFS) - les instituts techniques, des coopératives et négoces agricoles ainsi que d’autres acteurs des filières concernées.

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 11 RÉACTIONS


cow boy
Il y a 27 jours
Dans cette video : Maïs, tournesols et blés population - Jean-Baptiste Laborde
https://www.youtube.com/watch?v=P1uoZ3qxGd4

le gars explique qu'il arrive à faire les même rendements en maïs population qu'avec le maïs hybride, et avec certaines variétés populations, il fait des rendements supérieurs !

A 11min05sec
Répondre
Matthieu O
Il y a 35 jours
C'est bien gentil d'avoir une collection de variétés dont certaines tester par arvalis quand derrière on ne peux même pas les avoir ….
Répondre
Mas
Il y a 49 jours
Cow-boy une fois ton essayer réalisé pourras-tu nous donner les résultats . Toute expérience nous fait avancer.
Répondre
Mas
Il y a 50 jours
Il y a aussi les hybrides d’hybrides.
Répondre
cow boy
Il y a 27 jours
voir mon message plus haut, avec la video du gars qui fait des rendements identiques ou supérieurs en variété population
Répondre
titian
Il y a 50 jours
Encore une fois vous ne pouvez pas faire un hybride avec des maïs population, relisez mon explication et cherchez dans vos cours de génétique...
Même si certaines populations qui sont tout à fait autorisée à la multiplication peuvent être très intéressantes, il n'en demeure pas moins que leurs productivité est plus faibles en plus de la variabilité et les défauts qui vont avec...
Répondre
cow boy
Il y a 50 jours
Il me semble que ce qu'on appelle maïs population est plus stable qu'un maïs hybride qui fait des plantes complètement différentes dès qu'on les resème.

Il y a des variétés anciennes de maïs doux comme le golden bantam qu'on peut resemer et on obtient bien une plante fidèle avec bien sûr une certaine diversité mais les caractéristiques sont bien là.

Il est paradoxal d'appeler les maïs hybrides des variétés alors qu'on ne peut pas les resemer.
Et le législateur s'est engouffré dans la brèche en interdisant la vente de semences anciennnes pas suffisamment fixées alors qu'il n'est pas dérangé par des hybrides bien moins stables.

On peut aussi faire le parallèle avec les races de vaches laitières qui sont allogames et pourtant on est bien arrivé à faire des races fixes.

Il me semble qu'une variété de maïs non hybride ou population est préférable à une variété hybride de semencier, la variabilité génétique est un atout et pas un défaut.

L'année prochaine je vais tester une nouvelle variété de maïs doux super sucré non hybride créée par des Allemands , qui me permettra de bénéficier du gène sh2 sans avoir à racheter des semences hybrides tous les ans.


Répondre
titian
Il y a 50 jours
Oui c'est l'auto fécondation "forcé" avec des sacs plastiques d'un individu aux caractères intéressants...
Multiplication avec effets dépressifs d'une lignée pure.
Comme dit mas, les hybrides du commerce sont parfois des hybrides 3 voies, la femelle des producteurs de maïs semence est souvent un premier hybride.
Répondre
cow boy
Il y a 50 jours
Il me semble que le maïs hybride est fait à partir de lignées pures non hybrides.
Répondre
titian
Il y a 50 jours
Parce que on ne peut pas avec le maïs, c'est une plante majoritairement allogame (fécondation croisé entre individus) , l'inverse des céréales d'hiver majoritairement autogame (auto fécondation).
Tout au plus on arrive à fixer quelques caractères dominantd sur une population après de longues et fastidieuse sélections, c'est ce que l'on appelle les maïs population, grand roux du Pays Basque, blanc de Gomer... Mais pas d'effet d'hybridation et aussi une variabilité retrouvé dès le re semis d'hybride de première génération.
Répondre