Ils ont choisi de réduire les phytosDidier Duedal : « La prairie, pilier de mon système intégré »

| par | Terre-net Média

Polyculteur-éleveur à Orvaux (Eure), Didier Duedal a mis en place un système de cultures centré sur ses prairies. Il est aujourd'hui rassuré d'utiliser moins de produits chimiques, tout en touchant un revenu qui correspond à ses attentes.

À la ferme des Pâtures, à Orvaux, Didier Duedal possède un cheptel de 60 vaches holstein croisées jersiaise et brune des Alpes, et 75 hectares dont 50 ha de prairies et 25 ha de céréales. Après avoir été en bio, l’exploitant est repassé en conventionnel dans les années 1990, avant de mettre en place un système intégré, aidé par les conseils du groupe Dephy de la Chambre d'agriculture de l'Eure. « Plutôt que d'aider à une production très propre, je préfère que l'ensemble de l'agriculture évolue vers un peu plus de propreté », déclare-t-il. 

La prairie est au cœur de la rotation de Didier qui utilise ses effets bénéfiques sur les sols, la fourniture azotée et le stock d'adventices pour réduire les intrants sur ses cultures suivantes.

Inquiet de l'effet des produits phytosanitaires sur la santé des riverains, notamment via l'eau qui traverse les sols de son exploitation et alimente la ville voisine, il a planté des arbres en agroforesterie pour mieux retenir les éléments fertilisants et pesticides.

N.B : Ce témoignage vidéo fait partie d'une série de huit reportages réalisés par Terre-net avec la Chambre d'agriculture de l'Eure dans le cadre d'Ecophyto.

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 5 RÉACTIONS


nimp
Il y a 1000 jours
et les club des 100qx c'est du passer,c'est comme les formule 1 ou les vaches à 10000 L?,çà coute bien trop chère à faire
Ce message a été signalé 5 fois
Répondre
nimp
Il y a 1000 jours
bon faut aussi savoir utiliser une herse etrille et houe rotative car ceux qui disent que çà marche pas c'est qu'ils ne savent pas sans servir
Ce message a été signalé 4 fois
Répondre
nimp
Il y a 1000 jours
il n'y a pas besoin de prairie pour reduire ces merdes de pesticides...,mieux vaut utiliser un peu d'ammo surtout quand on né pas en bio,perso mon pulvé est dans les orties mais mon semoir d'engrais serre toujours à hauteur des 80-100u max pour blé ou orge p.,et en plus une prairie c'est dure à travaillé quand on veut la detruire sans labour n'y le produit de merde de chez monsanto...,et en plus çà ramene du taupin..alors c'est vraiment du !!!!!,pas besoins de prairie pour faire plus propre,c'est juste bien en montagne ou on peut pas faire autre chose.
Ce message a été signalé 5 fois
Répondre
gibero
Il y a 1000 jours
c est sure qu on va nourrir du monde en produisant de l herbe à moins de se faire greffer une panse pour pouvoir ruminer , si c est ça les propositions pour se sotir du merdier dans lequel on est ; je n ai plus qu un mot qui me vient à l esprit: REVOLUTION
Ce message a été signalé 5 fois
Répondre
jovébosé
Il y a 1002 jours
c'était soi ce lancer dans l'herbe ou dans la mode vestimentaire la pour le coup il a fait le bon choix....
Ce message a été signalé 6 fois
Répondre