[Paroles de lecteurs] Maïs fourrageVous estimez vos prévisions de rendement plus fiables que celles d'Agreste !

| par | Terre-net Média

11,5 t de MS/ha ? Pour les lecteurs de Web-agri, le rendement moyen en maïs ensilage tournerait plutôt cette année autour de 6-8 t. « Une énorme claque », qui va obliger les producteurs à acheter du fourrage pour cet hiver. Mais pas pour tous apparemment, certains éleveurs estimant que leurs parcelles s'en sont « plutôt bien tirées ».

paroles de lecteurs faibles rendements mais ensilage 2020 « Quand je vois le matos utilisé pour récolter si peu de fourrage, qui plus est de très faible valeur ! », s'exclame Jacky. (©Terre-net Média) 

Popeye76 ne fait « plus de maïs depuis quatre ans » mais quand il voit que « ceux de Seine-Maritime, une région privilégiée, ne font que 1 à 1,5 m de haut, avec des épis moitié moins gros que d'habitude, il se dit « qu'ils ne feront pas 8 t de MS » ! « Comment Agreste peut trouver une moyenne nationale de 11,5 t ?! », se demande-t-il, estimant que « ça sent le lobbying à plein nez car la culture de l'herbe et l'autonomie alimentaire ne rapportent pas assez... (...) »

Comment Agreste peut trouver une moyenne nationale de 11,5 t de MS/ha ?!

PàgraT n'est pas d'accord : « Le gros des surfaces se trouvent dans l'ouest, où je peux vous assurer que les rendements en maïs sont bons s'ils ont été semés de bonne heure puisqu'il y a eu de la pluie en juin et en août. (...) »

Dans certaines régions, il y a quand même de beaux maïs

Poly renchérit : « Dans mon secteur, les estimations de rendement en maïs d'Agreste sont cohérentes. Certaines parcelles irriguées sont même très belles, tout comme celles semées précocement. » Mais le lecteur reconnaît « qu'on a frôlé la cata » !

steph72 n'est pas du tout dans le même cas : « Chez nous, les producteurs ont du mal à dépasser les 6 t et dans certaines parcelles derrière du RGI, ils obtiennent à peine 2 t... Une belle claque cette année ! »

PàgraT précise : « Je suis des Pays de la Loire steph et cette année, que des périodes sèches sévères en alternance avec d'autres très humides. Dans ces conditions, c'est le maïs qui s'en tire le mieux. Je compatis néanmoins : votre situation, avec des sécheresses récurrentes, est très difficile ! »

Dans ces conditions, c'est le maïs qui s'en tire le mieux !

Pas 8 t de MS/ha dans d'autres, voire même 6 t !

steph72 persiste : « Le maïs s'en tire peut-être bien chez vous, les Bretons, mais dans la Sarthe, depuis trois-quatre mois, il n'est tombé que 85 mm, dont 13 en juillet et 27 en août. Et à plusieurs endroits, il a encore moins plu... Même les maïs semés tôt ont cramé ! »

Une énorme claque...

Jacky s'exclamer alors : « Quand je vois le matos utilisé pour récolter si peu de fourrage, qui plus est de très faible valeur ! Bonjour le coût de revient de la récolte !! C'est pas grave, c'est encore l'agriculteur qui paie !!! »

« Va falloir acheter du fourrage... »

Jmb67 témoigne : « Nous venons d'ensiler les maïs bio en Rhône-Alpes : 5 à 6 t de MS/ha en sec ! Et pour les irrigués, c'est très hétérogène : 7 à 15 t de MS (et il fallu mettre le double en eau !!). Et pour finir, il manque 25 % de marchandise dans les silos !!! La question qui se pose : faut-il acheter de l'aliment ou vendre (donner je veux dire) des vaches ? Pour moi, le choix est fait. » Ce qui sous-entend que l'éleveur semble vouloir privilégier la seconde solution.

Autre solution : vendre des vaches.

« Quelle énorme claque en rendement en effet !, déplore Guillaume. Il va falloir acheter des fourrages mais aussi du soja pour équilibrer les rations !! Bref, du caviar pour les coops !!! (...) »

« Ces chiffres bidons ne servent à rien »

« Très fort Agreste, estime pour sa part Terminé. Cet organisme arrive à vous sortir des rendements moyens début septembre alors que tout n'est pas récolté ! 11 t de moyenne ?! Ce serait plutôt entre 0 et 9 t... Et le maïs irrigué ? Aussi dans la moyenne ? Ces chiffres bidons ne servent à rien ! Ils sont inexploitables pour les éleveurs !! Mieux vaut ne rien dire !!! (...) »

La récolte n'est même pas terminée !

Patrice Brachet intervient : « Guillaume, Terminé, je suis d'accord avec vous : le rendement n'est pas au rendez-vous en général. Aujourd’hui, il devient plus facile de produire des plantes protéiques qu'énergétiques. (...) »

Et Terminé de lancer : « (...) Quand on aperçoit les roues des ensileuses, ce n'est pas bon signe... Et du maïs ensilé à plus de 30 degrés, ça promet pour l'état du silo... (...) »

Et sur Facebook :

posts facebook rendements mais fourrage agreste (©Page Facebook de Web-agri) 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article