[Paroles de lecteurs] MaïsÀ défaut des vaches, la récolte alimente les échanges en 2019 !

| par | Terre-net Média

Il y a quelques mois, les commentaires des lecteurs de Web-agri, quant à la production et la qualité prévisionnelles du maïs fourrage, avait dérivé sur le méteil. Et il y a quelques semaines, le rendement moyen observé à la récolte les a amenés à parler préparation du sol, semis et variétés. Des sujets proches malgré tout de celui de départ et qui donné lieu à des échanges assez techniques entre trois protagonistes : Steph72 et MAN49 pour les questions et Patrice Brachet pour les réponses.

paroles de lecteurs web agri maisEn 2019, le maïs fourrage aura du mal à nourrir les vaches laitières mais pas les débats sur Web-agri ! (©Terre-net Média) 

Steph72 : « On ne peut pas se fier à un sondage, ni à Agreste : beaucoup d'éleveurs font moins de 10 t de MS en maïs fourrage et les épis sont bien moins remplis que d'habitude ! » 

Patrice Brachet : « Les statistiques ne sont jamais fiables. Je ne sais pas qui communique pour dire de telles bêtises. Ce n'est pas une critique mais une constatation récurrente. Une chose est sûre néanmoins : les agriculteurs vont devoir s'adapter et produire de la nourriture autrement, voire sortir peut-être la faucheuse à des périodes où ils n’auraient pas imaginé le faire il y a 20 ans. Je remarque cependant une bonne résistance chez certains maïs hybrides simples, même sans irrigation, et tant pis si je choque, mais le travail du sol influence la tenue de la culture en période de canicule. Même des techniciens ont été surpris du feuillage de mes maïs alors qu'ils n'ont jamais été arrosés. Je ne le dis pas par vanité mais simplement parce que cela m'a interpellé. (...) »

Des rendements du maïs au travail du sol

Steph72 : « Patrice, quel travail du sol réalises-tu pour tes maïs ? Quelles sont les variétés les plus résistantes ? »

Patrice Brachet : « Derrière un méteil, j'effectue un déchaumage, avec des disques indépendants de 5/7 cm, avant le semis, puis je passe le rouleau Packer. Mais je ne sors jamais la herse rotative ! Côté variétés, je prends toujours des hybrides simples indice 220. Si tu veux, je te donnerai les noms. »

Un autre Paroles de lecteurs avait montré que le maïs pouvait aussi amener à parler du méteil...

Steph72 : « Merci Patrice. Tu ne dois pas avoir de terres battantes pour rouler après le semis. Toutefois, la méthode doit être bonne : en travaillant peu profond et sans herse rotative, tu favorises l'activité biologique du sol. Pourquoi des indices si précoces, tu n'es pas en Bretagne pourtant ? »

Série de questions/réponses entre Steph72 et Patrice Brachet

Patrice Brachet : « Steph72, souvent à cause de la météo, on récolte le méteil tardivement et on s'est aperçu que ce type de maïs s'en sortait mieux. Je m'explique : nous, normalement, nous irriguons donc nous semons des maïs d'indice 330 derrière le méteil. Mais, à cause des conditions climatiques, nous avons semé en précoce 15 jours plus tard (petite précision : c'était l'année dernière). La parcelle n'était pas irriguée et séchante et nous avons obtenu malgré tout le même rendement sans irrigation. Par contre, le comportement de cette variété de maïs est curieux : le matin, les pieds sont très verts, à 16 h ils sont à moitié morts et à la tombée de la nuit, ils sont à nouveau beaux. Aucune plante de crevée, même sans irrigation... »

Steph72 : « Quelle date de semis ? Mi-mai ? J'essaierais bien de rouler avant de semer. »

Patrice Brachet : « Non fin juin et depuis quelques années. Nous avons remarqué que c'est à cette période qu'on obtient les meilleurs résultats. Après, notre exploitation est située dans le sud et cet été, le thermomètre a dépassé 40°C pendant plusieurs jours. Les semis de fin avril-début mai ont beaucoup souffert. (...) »

MAN49 s'invite dans ces échanges plutôt techniques

MAN49 : « Tu fais comment pour réussir à affiner suffisamment la terre et obtenir une bonne levée du maïs ? Ça m'intéresse car tu peux passer moins de temps, économiser du carburant... Les résidus de la culture précédente ne te gênent pas pour semer ? Sinon, je veux bien savoir quelle variété de maïs tu utilises. Merci d'avance. »

Patrice Brachet : « LBS 1364, car elle n'est pas trop chère. Pour un bon affinage de la terre, j'ai un tracteur low-cost, un déchaumeur low-cost, etc. Blague mise à part, ce dernier et mon semoir Maxima légèrement modifié ont une vitesse de travail de 8 à 10 km/h et pour info, le rouleau Packer fait du très bon boulot. Seul bémol : le déchaumeur pèse 5 t et les tracteurs de grandes marques, de moins de 200 ch, ne peuvent pas le lever ! Quel paradoxe !! »

Steph72 : « Patrice, tu sèmes en un passage alors ? Préparation du sol, roulage puis semis, j'ai déjà essayé, ce n'est pas mal. Cela permet de semer sur un terrain rappuyé. Rouler après le semis est trop risqué chez nous. »

Patrice Brachet : « Oui Steph72, mais faut être prudent et patient (le terrain ne doit ni être trop humide ni trop sec). Des fois, il faut aller très vite donc travailler jour et nuit (...). »

Steph72 et Man49 contents d'avoir reçu des conseils...

MAN49 : « Patrice, tu sèmes tout ton maïs comme ça ? Ou tu passes deux fois le déchaumeur et effectues un seul roulage avant le semis ? Par ailleurs, nous avions semé du RGI trèfles en dérobée : la levée a été impeccable mais aujourd'hui, le trèfle disparaît. Est-il possible de semer quelque chose à cette époque dans le RGI sans tout casser ?? On a peur que qu'il soit trop clair autrement... Merci pour tes conseils. »

Patrice Brachet : « Bonsoir MAN49,  (...) tous nos maïs sont semés. Ainsi, pour le roulage, c'est forcément après semis. D'ailleurs, pourquoi pas avant ? Pour ta prairie, je ne suis pas expert mais passionné : as-tu épandu du fumier frais ou du lisier chargé au semis ? Car l'azote ammoniacal détruit les plantules. Bon, si ta prairie n'est pas trop haute et épaisse, 4/5 kg de trèfle de Michelli à la volée feront l'affaire. Il faut que la graine puisse atteindre le sol pour germer et avoir assez de lumière pour démarrer. »

... et Patrice Brachet de les avoir donnés

MAN49 : « Je te remercie pour tes recommandations mais du coup, on a semé du seigle et de la vesce à la volée. Sinon je n'ai pas réussi à trouver ta variété de maïs sur internet !? »

Patrice Brachet : « Man49, tu ne risquais pas, elle a changé de nom, ce que j'ignorais, et s'appelle maintenant LBS 1367... »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article