Dossier Retour au dossier Ensilage

Vu sur les réseauxMi-ensilage, mi-enrubannage : des bottes d'herbe mises en silo

| par | Terre-net Média

Sur Twitter, Sébastien partage la photo d'un chantier d'herbe atypique. Des balles carrées d'herbe destinées à l'enrubannage sont en fait mises en silo. Mi-enrubannage, mi-ensilage : quel intérêt de cette technique ? L'éleveur nous en dit plus.

« Dites-moi les tweetos, ça se fait des silos comme ça chez vous ? », interpelle Sébastien, éleveur en Creuse, sur Twitter. Il désigne une photo où l'on voit un tas de balles carrées d'herbe (et deux ballots de paille pour compléter le rectangle) en train d'être bâché.

Il explique : « Ça fait 3-4 ans qu'un collègue essaye ça. Cette année, il a décidé d'abandonner complètement l'ensilage traditionnel. Là, c'est un peu mi-ensilage mi-enrubannage. L'herbe est ramassée à environ 60 % de MS avec rotocut sur la presse. Elle est mise en tas comme sur la photo (autant de tas que nécessaire, pas un seul gros), avec application d'un conservateur, et fermée comme un silo classique avec bâche fine et bâche plastique classique et boudins. »

En pratique, son voisin met deux couches de bottes l'une au dessus de l'autre et avance en prenant 3 bottes par jour. Sébastien précise : « Il faut avancer vite une fois que c'est ouvert, c'est pour ça qu'il faut faire que deux ballots en hauteur et plusieurs tas plutôt qu'un gros. »

La publication fait réagir ses collègues, comme Hugon : « On a essayé et on a bien vite arrêté. Il y a toujours de l'air et donc des moisissures, même avec du conservateur. » Pour Vincent en revanche, ça a été une réussite : « On l'a déjà fait en bottes rondes car l'enrubanneuse était en panne. Ça ne bouge pas mais mieux vaut l'ouvrir en hiver. »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article