Ensilage d'herbeLes inoculants microbiologiques limitent la dégradation des protéines de l'herbe

| par | Terre-net Média

L'utilisation d'un inoculant à base de souches de bactéries et d'enzymes adaptées au fourrage permet de préserver les protéines de l'ensilage d'herbe afin qu'elles ne se dégradent pas en azote soluble et ammoniacal. Le point sur les recherches conduites par l'entreprise Lallemand dans ce domaine.

Ensilage d'herbeL'usage d'inoculant permet de gagner une dizaine de points de Pdie et de Pdia sur la valeur alimentaire d'un ensilage d'herbe et donc une économie d'achat de correcteur azoté. (©Terre-net Média)

L’analyse de la teneur en matière azotée totale (Mat) d’un fourrage mesure, comme son nom l’indique, la totalité de l’azote contenu, qu’il soit sous la forme de protéines, d’azote soluble ou d’azote ammoniacal. Or ces deux dernières formes d’azote, issues de la dégradation des protéines (protéolyse) par des enzymes et des micro-organismes, présentent des valeurs nutritives très faibles pour les ruminants et peuvent en quantités importantes avoir des effets néfastes sur leur santé (alcalose).

Ainsi, pour une valeur de Mat identique, le taux réel de protéines utiles varie en fonction de la qualité et de la conservation d’un fourrage. Un ensilage d’herbe avec des légumineuses de mauvaise qualité peut présenter des taux d’azote soluble supérieurs à 50 % de l’azote total et un taux d’azote ammoniacal de plus de 10 % du N total, soit au total près de 60 % de la Mat qui ne sera pas valorisée par les animaux.

Limiter la protéolyse des ensilages 

1. Fertilisants 

Respecter un délai suffisant entre l’épandage de fertilisants et la récolte de l’herbe. Le fumier est riche en azote et augmente le pouvoir tampon du fourrage, ralentissant son acidification.

2. Taux de matière sèche (MS)

Une MS élevée inhibe l’activité enzymatique protéolytique. Le fait d’ensiler un fourrage plus sec peut réduire la protéolyse.

3. Hauteur de coupe 

Les micro-organismes protéolytiques (clostridies et entérobactéries) se trouvent principalement dans la terre. Une hauteur de coupe au-dessus de 6-7 cm peut aider à limiter les contaminations.

4. Acidification

L'utilisation d’inoculants acidifiants entraîne une acidification importante et rapide dès la fermeture du silo afin d’inhiber rapidement l’activité des enzymes et micro-organismes protéolytiques. L’utilisation d’un inoculant adapté à l’ensilage d’herbe accélère l’acidification, limitant la protéolyse.

Un fort tassement et une bonne fermeture du silo favorisent l’anaérobiose : l’absence d’oxygène dans le silo inhibe les protéases et contribue à une meilleure acidification.

Exemples de valeurs alimentaires des tables Inra des ensilages d’herbe traités au conservateur de fourrage ou non traités (témoin).

 

Ensilage de ray-grass

Ensilage de prairies nat.

 

  Témoin

  Traité

  Témoin

  Traité

MAT

  151

  151

  146

  146

PDIA protéines bypass

  16

  22 (+6)

  20

  25 (+5)

PDIE protéines digestibles dans l’intestin avec l’énergie comme facteur limitant

  64

  74 (+10)

  65

  75 (+10)

PDIN protéines digestibles dans l’intestin avec l’azote comme facteur limitant

  89

  91

  88

  90

5. Eviter l’échauffement

L’élévation de la température dans le silo favorise les réactions de Maillard et la protéolyse. Certains fourrages, en particulier les plus secs, sont plus sensibles à l’échauffement. Ceci peut être évité par l’utilisation d’un inoculant adapté lors de la récolte, certains sont brevetés pour leur action anti-moisissure et anti-échauffement des silos.  

Conservateur d'ensilage de luzerne LallemandExemple d'usage de conservateur sur des ensilage de luzerne. (©Lallemand)

Selon une étude réalisée par Lallemand dans 60 silos d’ensilage d’herbe en France, les silos non traités au Lalsil Dry étaient en moyenne 4°C au-dessus de la moyenne des températures extérieures, tandis que ceux traités ne montraient pas de signes d’échauffement.

La gamme d’inoculants Lalsil de Lallemand :

Gamme de conservateur d'ensilage Lallemand (©DR)

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article