SécheresseLe nord-est de la France manque d'herbe

| AFP

Après la canicule de juin, la pousse de l'herbe est fortement ralentie dans certaines régions fourragères et d'élevage comme le nord-est de la France même si, à l'échelle nationale, la production reste similaire aux années précédentes, indique le ministère de l'agriculture vendredi.

Vaches laitières et herbeLe manque d'eau touche particulièrement le nord-est de la France, les récoltes de foin sont en recul par rapport aux années passées. (©Terre-net Média)

La pousse de l'herbe entre le 20 mai et le 20 juin est « très inférieure à la pousse mensuelle de référence pour près de 60 % des régions fourragères », indique le bureau statistique du ministère Agreste.

Seuls le Centre de la France, la Franche-Comté, la Bourgogne, la Normandie et la pointe bretonne ont une pousse mensuelle nette « normale à excédentaire ».

Ce printemps est marqué « par un manque d'eau précoce », note Agreste, qui touche particulièrement le nord-est de la France, où les récoltes moyennes d'herbage n'atteignent pas 75 % des récoltes moyennes cumulées sur la période de référence 1982-2009. La situation est aussi critique dans le Maine-et-Loire et certains départements adjacents, ainsi que dans les Alpes-Maritimes.

Devant l'absence de repousse de l'herbe, certains agriculteurs s'inquiètent d'avoir à nourrir leurs troupeaux dès cet été avec du foin fraichement coupé, puisant ainsi dans les réserves normalement dévolues à l'alimentation du bétail en hiver.

« Dès qu'on pioche dans les stocks, c'est autant qu'il faudra racheter », dit ainsi à l'AFP Luc Smessaert, éleveur laitier dans l'Oise. Ce qui grèvera d'autant les trésoreries des éleveurs laitiers, en crise depuis deux ans et demi.

Le syndicat agricole Confédération paysanne a alerté mercredi le ministère de l'agriculture sur cette situation qui touche beaucoup d'éleveurs.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article