Prévisions météoL'hiver arrive en cette fin octobre

| par | Terre-net Média

Après « l'été le plus long » de mi-avril à mi-octobre en cette année 2018, l'hiver déboule brutalement sur la France en cette fin octobre sous un flux de nord en provenance de l'Arctique, occasionnant une chute des températures, le retour des gelées et des chutes de neige à très basse altitude. Un épisode neigeux devrait arriver mardi matin sur le nord-est de la France. Frédérick Decker de MeteoNews fait le point.

Gel et plainesUn épisode neigeux devrait se produite mardi matin sur le quart Nord-Est et un redoux devrait se mettre en place dès mercredi. (©Fotolia/Yuri Kravchenko)

Les gelées étaient assez fréquentes samedi matin, globalement faibles avec 0 à – 2 degrés, voire - 3 degrés à Charleville-Mézières dans les Ardennes. Plus rares dimanche matin en raison des nuages plus présents et du vent, les gelées étaient localement marquées en Sologne, jusqu’à – 4 degrés à Romorantin.

La neige est descendue jusqu’à 300 mètres d’altitude sur le nord du Limousin et des flocons se sont temporairement mêlés à la pluie à Tarbes, au pied des Hautes-Pyrénées. À Saint-Girons, à 400 mètres dans l’Ariège, la neige a remplacé la pluie durant trois heures entre 11 et 14 heures.

La journée de lundi est marquée par une accalmie sous un très relatif redoux avant une nouvelle salve pluivo-neigeuse en soirée et pendant la nuit. La neige est à nouveau susceptible de tomber jusqu’en plaine, généralement mêlée à la pluie, du Massif Central à la Champagne-Ardenne en passant par l’ouest de la Bourgogne, le Berry et l’est de la Sologne. Sauf phénomène très local par isothermie, la neige tombera rarement seule et tiendra très difficilement au sol. Ces chutes de pluie et neige mêlées n’auront pas de conséquences particulières.

Outre le froid et les flocons, des pluies fortes à abondantes vont frapper la Corse, le Var et les Alpes-Maritimes ces prochaines 24 heures jusqu’à lundi soir, donnant une centaine de millimètres de pluie. De telles quantités parfois sur des laps de temps assez courts feront craindre des inondations et coulées de boue.

Un épisode neigeux sur le quart nord-est mardi matin

Mardi, la perturbation pluvio-neigeuse pourra donner une petite couche de 1 à 3 cm sur la Loire, le Lyonnais, la Bourgogne, la Champagne, la Seine-et-Marne, l’ouest et le sud de la Lorraine, l’Aisne et le Cambrésis, voire sur l’Oise. Les côtes de la Meuse et les Ardennes pourraient connaître des accumulations plus importantes, de l’ordre de 5 cm.

Sur le reste de l’Ile-de-France, l’ouest de la Picardie, le Pas-de-Calais et le reste du département du Nord, il s’agira de pluie et neige mêlées, voire de pluie seule à l’ouest en direction du littoral. La Normandie échappera à cette première offensive hivernale, connaissant un temps pluvieux et frais.

Les températures resteront très faiblement positives au plus fort des précipitations, tournant autour de 1 à 2 degrés, localement 0 degré. On notera par ailleurs des rafales de vent soutenues sous ces précipitations, de 50 à 60 voire 70 km/h, pouvant donner des accumulations sur les bords des routes.

L’amélioration se mettra en place rapidement mardi après-midi à l’évacuation de la dépression et l’arrivée d’air plus doux par l’ouest. Le thermomètre affichera alors 5 à 9 degrés en journée, permettant la fonte rapide de la couche de neige.

Peu ou pas de regel attendu la nuit suivante avec des minimums de 2 à 5 degrés en général en dehors de l’est de la Lorraine ou de l’Alsace où le seuil de 0 degré pourrait être atteint avec un risque de routes glissantes localement.

Un épisode froid "pas si exceptionnel"

Bien que contrastant nettement avec « l’été indien » de la mi-octobre, cet épisode froid précoce n’est pas exceptionnel :

- en 2012, la fin octobre est froide et il tombe 20 cm de neige à Grenoble, neige lourde provoquant de gros dégâts sur la végétation encore feuillue.

- Fin octobre 2008, il neige entre la Bretagne, la Normandie et le Centre, jusqu’à 4 cm à Laval et 5 cm dans le Perche.

- Les 23 et 24 octobre 2003, des flocons sont observés à Dijon, Clermont-Ferrand ou encore Vichy.

- Fin octobre 1997, un froid sec mais exceptionnel frappe la France, il fait jusqu’à – 9 degrés à Clermont-Ferrand !

- En 1985, après un début de mois très chaud et des records de chaleur, la fin de mois est glaciale avec des gelées généralisées. Des flocons voltigent en Eure-et-Loir.

- Le 25 octobre 1981, 4 cm de neige blanchissent l’Orléanais.

- Du 9 au 13 octobre 1975, des chutes de neige exceptionnellement précoces tombent jusqu'en plaine au nord de la Loire et dans le Lot, sans tenue au sol.

- Les deux derniers jours d'octobre 1974 sont neigeux dans le centre-est de la France, jusqu'à 8 cm au sol à Roanne.

- Fin octobre 1948, neige dans le nord-est, jusqu'à 5 cm à Phalsbourg.

- Le 31 octobre 1941 : 13 cm de neige à Crest, dans la Drôme.

- Du 27 au 29 octobre 1939, il neige et ça tient sur de nombreuses régions : 3 cm à Chartres, 7 cm à Besançon et 14 cm à Dijon, des valeurs très rarement observées aussi tôt.

- Le 8 octobre 1936, des flocons voltigent à Lyon.

- Les 28 et 29 octobre 1933, des chutes de neige exceptionnelles concernent le quart-nord-est et jusqu'au Massif Central : 8 cm à Mulhouse, 15 cm à Auxerre et Chaumont, jusqu'à 30 cm à Commentry (Allier).

- En 1922, il neige en Bretagne en toute fin de mois.

- Le 26 octobre 1908, il tombe jusqu'à 25 cm de neige dans l'Indre à La Châtre !

- Le 25 octobre 1887, des flocons voltigent à ... Bordeaux.

- Le 29 octobre 1887, un épisode neigeux « extrême » pour la saison frappe le pays : 20 cm de neige dans les rues de Paris !

- Et beaucoup plus anciennement : 15 cm à Paris le 27 octobre 1692 ou encore une chute de neige très précoce le 11 octobre de la même année, ne tenant pas au sol.

Froid et neige peuvent ainsi frapper très tôt en France dans la « saison hivernale » au sens large du terme. L'épisode en cours ne présente aucun caractère exceptionnel. Un redoux se mettra en place dès mercredi prochain, permettant au thermomètre de retrouver rapidement des chiffres de saison.

D'après un communiqué de Frédéric Decker de MeteoNews.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags :


A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article