Dossier Retour au dossier Ensilage

Sorgho ensilageIntroduire du sorgho Bmr dans les rations des bovins viande

| par | Terre-net Média

L'ajout d'ensilage de sorgho dans les rations des jeunes bovins à l'engraissement ou des vaches allaitantes apporte de la cellulose digestible riche en énergie, bénéfique aux performances de croissance des taurillons et génisses, voire de fertilité des mères.

Ensilage de sorgho engraissement jeunes bovinsAu sud de la Loire, le sorgho valorise bien les terres où il est difficile d'obtenir de bons rendements en maïs. L'ensilage de sorgho Bmr ou de sorgho grain, peut se substituer pour moitié à l'ensilage de maïs plante entière.  (©Terre-net Média)

Depuis l’ajustement de l’équation de prédiction des valeurs UF des sorghos ensilage par Arvalis en 2013, la richesse énergétique de ce fourrage n’est plus à démontrer. « Le sorgho sucrier à nervure centrale brune, dit "bmr" est moins riche en lignine, et donc très digestible. C’est une bonne source d’énergie sans amidon, qui peut s’apparenter à un ensilage d’herbe jeune préfanée », indique Alexis Ferard de la ferme expérimentale Arvalis de La Jaillière (44). Une ration qui mélange pour moitié des ensilages de maïs et de sorgho Bmr affiche 0,85 Ufv, 65 g de Pdin et 76 g de Pdie par kilo de MS, soit une richesse en énergie et en azote supérieure à une ration 100 % ensilage de maïs.

Les performances du sorgho en engraissement :

Rations d’engraissement de jeunes bovins

Témoin ensilage de maïs seul

50 % ensilage de maïs 50 % ensilage de sorgho grain

Ensilage de maïs + ensilage de sorgho Bmr

Consommation (kg MS/j)

10,0

+ 0,30

- 0,15

GMQ vif (g/j)

1610

+ 10

+ 30

Durée d’engraissement (j)

220

- 3

- 3

 

 

 

 

GMQ carcasse (g/j)

970

+ 35

+ 45

IC vif (kgMS/kgGPV)

6,2

+ 0,15

- 0,20

IC carc. (kgMS/kgGPcarc)

10,3

=

- 0,6

Synthèse d’essais Arvalis-Institut du végétal. Source : "Quels fourrages associer à l’ensilage de maïs dans les rations d’engraissement ?"

D’après les essais d’Arvalis-Institut du végétal, le Gmq sur la période d’engraissement est élevé, avec plus de 1.600 g/J. L’introduction d’ensilage de sorgho grain dans la ration pénalise légérement l’indice de consommation (IC = 6,35 kgMS/kg de poids vif). Tandis que le mélange d’ensilage maïs / sorgho Bmr est très bien valorisé, avec un indice de consommation « carcasse » faible, mesuré à 9,7 kgMS/kg gain de poids de carcasse.

« Associer 50 % de sorgho bmr et 50 % de maïs fourrage dans la ration permet de bâtir une ration sécurisée, très digestible, qui allie deux fourrages très complémentaires sur le plan nutritionnel », assure Alexis Ferard d’Arvalis-Institut du végétal. « L’indice de consommation, de l’ordre de 6 kgMS ingérée par kg de poids vif produit est très satisfaisant. »

Veaux sous la mère, génisses, taurillons, vaches de réforme

Jean-Pierre Chevalier, conseiller bovin viande à la Chambre d’agriculture de la Drôme, a incité plusieurs éleveurs allaitants à mener des essais d’ensilage de sorgho : « le sorgho sucrier s’est montré très efficace pour améliorer la cyclicité et les notes d’état de vaches limousines suitées qui avaient du mal à revenir en chaleur après un vêlage en fin d’automne (voir diaporama). Le sorgho Bmr s’est aussi montré performant pour la finition de vaches charolaises de réforme qui ont pris un Gmq de 1.940 g/j avec un tiers de sorgho Bmr dans la ration. »

En taurillons charolais de 445 à 620 kg, avec ¼ de sorgho Bmr dans la ration, 31 % de foin de luzerne et 35 % de céréales broyées, le Gmq atteignait 1.750 g/j. Dans un essai en veaux sous la mère (0 à 270 jours), Jean-Pierre Chavelier a calculé un gain de 75 €/veau, grâce à un Gmq de 1.148 g/j pour 360 kilos au sevrage.

« L’ensilage de sorgho augmente légèrement l’ingestion et s’avère assez positif pour le développement du squelette et du muscle, remarque-t-il. Ce fourrage permet une croissance suffisamment soutenue des génisses allaitantes pour envisager un vêlage à deux ans. Dans la Drôme, de nombreux éleveurs font désormais une dizaine d’hectares de sorgho mono-coupe dans les terres où ils ne pourraient pas semer un maïs, ou bien après une céréale immature. »

Prix d’intérêt du sorgho

Estimation de l’incidence sur la marge nette de l’introduction de 50 % de sorgho Bmr en remplacement du maïs fourrage dans les rations des jeunes bovins :

Marge nette en €/JB

Rendement maïs fourrage (tMS/ha)

Rendement sorgho Bmr (tMS/ha)

 8

 10

 12

 14

 6

- 4

- 13

- 19

- 24

 8

11

- 1

- 9

- 15

 10

27

11

1

- 6

 12

42

23

11

3

D’après une synthèse d’essais Arvalis. Source : « Quels fourrages associer à l’ensilage de maïs dans les rations d’engraissement ? »

Hypothèses de prix : coût des ensilages de maïs et de sorgho à 100 € tMS ; prix de vente JB 3,89 €/kgcarc.

 

sorgho fourrager

Pour en savoir plus sur les sorghos fourragers, cliquez sur  :


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article