Variétés de maïs grain et fourrageUn accompagnement Dekalb à la carte

| par | Terre-net Média

« Avant de démarrer les semis de maïs, un agriculteur a trois choix primordiaux à faire : la variété, le traitement de semences et la densité de semis », présente Jean-Marie Lézé, responsable marketing maïs grain chez Dekalb France. Le semencier entend donc proposer un accompagnement précis pour l'agriculteur face à ces différents choix.

Semis de maïsL'offre maïs Dekalb s'élargit en 2020 avec 9 nouveautés grain et 7 fourrage. (©Terre-net Média)

Variété, traitement de semences et densité de semis... Concernant le choix variétal, Dekalb s'appuie désormais sur une nouvelle génération de génétique : E-breed. « Le savoir-faire des sélectionneurs Dekalb est démultiplié par les outils digitaux », précise Jean-Marie Lezé.

Au sujet des traitements de semences, le semencier lance Acceleron, un biostimulant qui a pour but  « d'optimiser le développement de la culture tout au long du cycle ». Selon les essais Dekalb, il permet de « favoriser l'exploration du sol par les racines (x 7) et le rendement (+ 2 à 3 q/ha) ».

Et pour la densité de semis, « Dekalb a modifié sa manière de faire des essais depuis cinq ans, en les réalisant dans de grandes parcelles hétérogènes partout en Europe notamment ». « Toutes les étapes suivies rigoureusement lui ont permis de développer un calculateur accessible à tous sur le site web Dekalb ». Ce dernier propose, en fonction du type de sol et du potentiel de rendement..., les variétés Dekalb adaptées et la densité de semis correspondante.

Une gamme étoffée pour les semis 2020

Pour les semis 2020, l'offre Dekalb s'élargit en grain, avec neuf nouvelles variétés dont :

  • DKC 4391 (demi-précoce) : « une excellente vigueur de départ, une très bonne fin de cycle, grâce à une bonne résistance aux maladies et une capacité à dessécher très vite et un très bon niveau de rendement »
  • DKC 4598 (demi-précoce à demi-tardive) : « une très bonne stabilité ». Cette variété est aussi labellisée DKoptim'eau (tolérance au stress hydrique)
  • Et DKC 6092 (tardif), aussi labellisée

Pour la génétique fourrage, « le leitmotiv des sélectionneurs reste la qualité et la quantité ». Sept nouveautés font leur entrée pour la campagne 2020 :

  • DKC 2684 (très précoce) : « un profil alimentaire complet »
  • DKC 2788 (précoce) : « un bon équilibre amidon/fibres digestibles »
  • DKC 3474 (précoce) : « une haute teneur en fibres digestibles »
  • DKC 3584 (précoce) : « elle allie amidon et fibres digestibles et assure une très bonne stabilité des performances »
  • DKC 4070 (demi-précoce) : « stabilité de rendement aussi et très bon amidon digestible »
  • DKC 4071 (demi-précoce) : variété mixte avec « un amidon facilement dégradable et une dessication rapide du grain »
  • DKC 4279 (demi-précoce à demi-tardif) : utilisable pour le biogaz, avec « un haut potentiel de rendement ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article