Changement climatiqueClimalait accompagne les élevages laitiers

| par | Terre-net Média

Le programme Climalait évalue les impacts du changement climatique sur l'élevage laitier français et fournit aux éleveurs et conseillers des pistes d'adaptations, comme par exemple la gestion de l'herbe.

Le programme Climalait accompagne les éleveurs laitiers dans leur adaptation au changement climatiqueLes objectifs de Climalait sont d'identifier les changements climatiques d'ici 2050, les anticiper et préparer au mieux les éleveurs laitiers. (©Terre-net Média)

Le programme Climalait (en partenariat avec le Cniel, l'Idele, Météo France, l'Inra, les Chambres d'agriculture, BTPL et Arvalis) a pour objectif d'accompagner les éleveurs laitiers dans leur adaptation au changement climatique. Après identification de 30 zones laitières, le climat est étudié sur chacune d'entre elles avec ses conséquences sur les cultures et la pousse de l'herbe. En fonction des résultats et de la typologie des élevages, des solutions sont proposées pour s'adapter au mieux. Pour ce faire, des groupes d'éleveurs sont constitués dans chaque zone afin d'échanger sur les adaptations nécessaires afin d'anticiper les changements climatiques.

La première zone étudiée par le programme est la zone des Mauges (entre Angers et Nantes). Les simulations de Météo France annoncent une hausse d'un degré de plus d'ici 2050. Ces changements induisent selon le programme : « un démarrage de la végétation plus précoce accompagné de bonnes conditions au printemps, qui avancent la mise à l’herbe des vaches, les premières coupes et les semis des cultures ; mais aussi des périodes de sécheresse plus difficiles à passer en été et des automnes avec davantage de pluie. La période de pousse de l’herbe sera donc plus longue, avec un rendement fourrager plus important. » La stratégie d'adaptation préconisée concerne donc principalement les stocks d'herbe : en les réalisant au printemps et en automne, les besoins des animaux seraient couverts sur toute l'année. Cependant, la gestion est importante « pour anticiper et mieux appréhender les périodes de crise et les aléas climatiques. »

Après le succès de cet essai, Climalait sera déployé à toutes les autres zones laitières françaises. « La compétitivité de l’élevage de demain dépendra de l’adaptation au changement climatique » précise Thierry Geslain, directeur des affaires scientifiques du Cniel.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article