Couverts et dérobésChoisir ses cultures intermédiaires en fonction du contexte de l'exploitation (Arvalis)

| par Arvalis-Institut du végétal | Terre-net Média

Bien que la majorité des surfaces de cultures intermédiaires soit occupée par un nombre restreint d'espèces, le choix est très large et permet une valorisation en fourrage. Il est parfois difficile de s'y retrouver entre les "classiques" et d'autres nouveautés. Dans ce contexte, Arvalis-Institut du végétal donne des critères de choix.

Le plus grand intérêt de couverts multi-espèces réside dans la possibilité d'associer des familles d'espèces ayant un fonctionnement différent vis-à-vis de l'azote. Ici, un mélange d'avoine fourragère et de vesce commune.
Le plus grand intérêt de couverts multi-espèces réside dans la possibilité d’associer des familles d’espèces ayant un
fonctionnement différent vis-à-vis de l’azote. Ici, un mélange d'avoine fourragère et de vesce commune. (© Arvalis)

De nombreux critères agronomiques existent pour choisir son couvert, mais certains sont fondamentaux. Pour faciliter votre prise de décision, l'outil "Choisir son couvert selon quelques critères simples" est disponible en ligne. Il dresse une liste de cultures intermédiaires adaptées à la situation agronomique de la parcelle définie ici par le système de culture, la culture qui suit, la plage de semis et la valorisation fourragère ou non.

En complément, des fiches synthétiques présentant les cultures intermédiaires espèce par espèce vous sont proposées. L'accent est mis plus particulièrement sur la facilité d'implantation et de destruction des différents couverts.

Enfin, le mélange de plusieurs espèces de couverts peut être une stratégie intéressante. Des synergies existent dans le cas d’associations de légumineuses avec des non-légumineuses. Cependant, quelques règles sont à respecter pour tirer le maximum de bénéfices de ces associations. La dose de semis est à adapter en fonction du nombre d’espèces dans le couvert et de l’objectif recherché. Pour en savoir plus, cliquez sur le lien "Mélanges d'espèces de couverts : quelles règles ?"


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article