Dossier Retour au dossier Pâturage

Pousse de l'herbe71 % des régions fourragères en déficit d'herbe

| par | Terre-net Média

La production cumulée des prairies permanentes s'est encore dégradée en septembre 2020. À part la Bretagne et Paca, toutes les régions sont en situation de déficit fourrager.

Pousse de l'herbe septembre 2020Pousse de l'herbe au 20 septembre 2020. En rouge : déficit important (75 % et moins) ; en orange : déficit faible (de plus de 75 % à 90 %) ; en vert : normal (de plus de 90 % à 110 %) ; en vert foncé : excédent (plus de 110 %). (©Agreste-Isop-Météo France - Inra)

« En septembre 2020, la production cumulée des prairies permanentes se dégrade fortement (- 27 % par rapport à la pousse de référence à la même période). 71 % des régions fourragères sont déficitaires et 43 % présentent un déficit important », indique Agreste dans son dernier point mensuel sur la pousse de l'herbe.

Au niveau national, la part de pousse annuelle atteint 66 % contre 91 % habituellement à ce niveau de l'année. 

Ce déficit est particulière marqué du nord-ouest au centre-est de la France et désormais il s'étend aux régions du sud-ouest, l'Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine. Seules les régions Bretagne et Paca ne sont pas en situation de déficit. 

« Six régions, du nord-ouest au centre-est, présentent un déficit de production cumulée important (indicateur ISOP inférieur à 75 %). Ce déficit reste très marqué dans les Hauts-de-France et le Grand Est (respectivement 51 % et 52 % de la production cumulée de référence à la même période). Il s’accentue en Bourgogne-Franche–Comté et en Auvergne-Rhône-Alpes avec des valeurs de production estimées respectivement à 62 % et 75 % de la référence », précise Agreste.

Une vidéo postée sur Twitter par Germain Lionel, éleveur en Lorraine, la semaine dernière, montrait justement l'état des pâtures dans le Grand Est. Elles sont complètement grillées après plusieurs mois sans pluie : 

Le contraste sur l'état des prairies est parfois saisissant comme en témoigne cet échange de photos entre Thibault. G dans la Manche et Arnaud Lespagnol dans le Cher :

Depuis quelques jours, la pluie a fait son retour sur le pays. Les prairies commencent à reverdir, la pousse de l'herbe devrait reprendre et permettre un pâturage d'automne. Sébastien Courtois, dans le Rhône, témoigne aussi en vidéo de ce léger changement qui s'amorce : 

À voir maintenant si ces pluies ne seront pas trop abondantes comme à l'automne 2019... La tempête Odette annoncée pour jeudi et vendredi devrait en tout cas apporter encore de fortes quantités d'eau à l'ouest du pays.

Rendez-vous le mois prochain pour voir si l'eau tombée ces derniers jours aura eu un impact sur la pousse de l'herbe ! 

Retrouvez toutes les prévisions météorologiques de vos parcelles en vous connectant sur :

Observatoire météo de Web-agri.fr


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article