Les forumeurs en parlentTaux d'urée dans le lait trop haut ou trop bas

| par | Terre-net Média

En Auvergne, "job462" et "Biglou" ont des taux d'urée dans leur lait de tank anormalement élevés, allant parfois jusqu'à 470 mg/l. Ils demandent conseil à leurs confrères éleveurs laitiers sur le forum de Web-agri.

vaches laitières au pâturage Une ration équilibrée doit entraîner une excrétion d'urée dans le lait entre 200 et 300 mg/l. Au printemps, en pleine saison de pâturage, ce taux peut atteindre 380 mg par litre de lait. (©Terre-net Média)

Job462 : J'ai un gros problème. Depuis 15 jours, je donne mon ensilage de maïs avec du tourteau de soja et mes vaches bousent dur, ont chuté en production (- 2 litres) et le taux d'urée du lait est monté à 470 mg/l. Ma ration est la suivante :

  • 20 kg ensilage maïs
  • 30 kg ensilage herbe
  • 3 kg tourteau soja
  • 2 kg céréales
  • foin de luzerne à volonté (chaque vache consomme jusqu'à 5 kg par jour)

Biglou : Je suis dans la même région que toi et j’ai exactement le même problème : vaches qui bousent dur avec des grains de maïs, taux d’urée presque à 400 mg/l.

Ma ration :

  • 20 kg ensilage maïs
  • 30 kg ensilage herbe  
  • 4 kg de correcteur azoté
  • 4 kg foin luzerne
  • 3,5 kg de céréales

La production de lait est faible ainsi que le taux protéique (32.4). Par contre, la matière grasse est élevée (TB 44). Une recherche de parasitisme a décelé juste quelques strongles traités avec Synantic il y a deux semaines, mais sans amélioration depuis la vermifugation.  Je ne comprends pas trop, les silos sont extras et elles ruminent bien.

Entre2o : Trop d'azote et un manque d'énergie ? Bouses dures par trop d'ingestion de foin de luzerne ?
Essayez de couper carrément le foin de luzerne pendant une semaine pour voir ce que ça donne. C’est une ration complète en mélangeuse ?

Paul02 : A mon humble avis, il doit y avoir un problème avec l’ensilage d’herbe pour obtenir un taux d’urée pareil, vous devez avoir des problèmes de mammite ? Il y a sans doute trop d’azote soluble dans la ration, dû à la qualité de l’ensilage d’herbe pauvre en matière sèche et riche en azote je suppose ? Les céréales, c’est du blé ou de l’orge ? Le blé avec l’herbe ce n’est pas tip top, le blé est rapidement dégradé.

Job462 : Je n'ai pas encore reçu les valeurs de mes ensilages, mais la matière sèche de l’ensilage d’herbe doit être proche de 20 %. Pour les mammites, je n'en ai pas eu depuis trois semaines et je tourne à 150.000 cellules, avec 45 de TB et 35 de TP. En céréales, je donne du triticale en ce moment. Pour le foin de luzerne, j'en mets 2 kilos dans la mélangeuse et le reste en libre-service.

Padel50 : J'ai eu le même problème de taux d'urée chez moi (430 mg/l), avec une ration maïs + paille + correcteur. J'ai résolu le problème en changeant de correcteur pour un moins riche en azote soluble. Depuis une semaine, j'ai ajouté un peu d'ensilage de trèfle incarnat et le taux d'urée n’est pas monté (250 mg/l au dernier contrôle).

Orage : Même problème d'urée chez nous. Nous avons réussi à améliorer les choses en ajoutant de la mélasse pure dans la ration. Le taux d'urée est descendu à 320 au lieu de 400 mg, le lait est monté de 3 litres et les bouses sont enfin correctes. J’utilise un correcteur 70 % soja/ 30 % colza.

Gégé52 : Même problème, ce serait un problème de mycotoxines. J'ai commencé un capteur ce matin. A voir.

Job462 : Nous avons trouvé le problème. C'était qu'on a ouvert le nouveau silo de maïs qui n’était pas assez tassé et du coup mal conservé avec l'apparition de mycotoxines. Après avoir avancé dans le silo, les vaches ont remis du lait et le taux d'urée est descendu à 300-350.

Paul02 : J’ai le problème inverse : moins de 200 mg/l en urée avec une ration équilibrée. J’essaie hépato, levure, bicarbonate, correcteur soja, colza, germe de maïs,…

Job462 : Si tu donnes beaucoup de maïs dans ta ration, essaye d’ajouter un peu d'urée alimentaire, ça ne coûte pas grand-chose et tu montes en une semaine à 250 voire 300 milligrammes d’urée dans le lait.

Comprendre le taux d’urée dans le lait

Avec une bonne valorisation de la ration, le dosage de l’urée dans le lait doit se trouver entre 200 et 300 mg/l. Davantage que la valeur, c'est la variation des taux d’urée dans le temps qui est indicateur de risque pour les vaches laitières.

Sécrétée par le foie et évacuée via le lait et les urines, l’urée (CO(NH2)2) est un déchet provenant de la dégradation des matières azotées en ammoniac puis en urée. Cette synthèse de l’urée à partir des protéines nécessite une forte consommation d’énergie.

Un taux d’urée du lait inférieur à 200 mg/l exprime une disponibilité limitée en azote dégradable et une activité réduite de la microflore ruminale. A l’inverse, des résultats supérieurs à 330 mg/l révèlent une intoxication ammoniacale susceptible d’expliquer des troubles de la reproduction : baisse de progestérone et du pH utérin, moins bonne survie embryonnaire.

Les protéagineux ainsi que l’herbe jeune, pâturée et conservée humide ou sèche, peuvent augmenter le taux d’urée dans le lait, surtout si la prairie a reçu une fertilisation azotée peu de temps avant son exploitation.

Valeurs repères selon les rations

Régimes

Valeurs repères

Urée en mg/l

Ensilage de maïs (moins de 2 kg MS foin)

  250 à 310

Ensilage de maïs 2/3 + ensilage herbe 1/3

  220 à 280

Ensilage de maïs + foin (> 4 kg MS )

  180 à 200

Pâture de printemps seule (moins de 1 kg MS foin)

  340 à 380

Pâture de printemps + conserve (6/8 kg ensilage maïs)

  270 à 310

Source : « le taux d’urée du troupeau, un repère pour l’alimentation » (Idele / Fcel / CA)

Taux d’urée inférieur aux valeurs repères :

  • Déficit probable en Pdi
  • Manque d’azote soluble
  • Excès d’énergie fermentescible
  • Manque de fibres sur des rations riches en énergie

Taux d’urée supérieur aux valeurs repères :

  • Excès d’azote soluble
  • Excès de Pdi
  • Déficit en énergie fermentescible
  • Manque de fibres

Ainsi l’apport d’un kilo de tourteau de soja supplémentaire sur une ration déjà équilibrée augmentera la part de Pdin par rapport à celle de Pdie (Pdin – Pdie < 100g) et entraînera une augmentation du taux d’urée d’environ + 102 mg par litre de lait.

N.B : Sources : Fidocl Conseil Elevage ; L'alimentation des vaches laitières (Woltner) édition France Agricole.

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 4 RÉACTIONS


gregore
Il y a 1996 jours
c'est très riche
Répondre
yousri216
Il y a 882 jours
Mr je suis entrain de faire une mémoire de recherche sur les taux d’urée du lait des troupeaux tunisienne . est ce que tu peut m'aider et me dire c'est quoi le protocole que vous utilise dans la dosage du taux d’urée
Répondre
Rempker
Il y a 1204 jours
Un déséquilibre dans la ration sans doute trop d'azote et pas assez d énergie.
Un bon hepato et un valorisateur en plus et tout rentre dans l'ordre
Répondre
Rempker
Il y a 1363 jours
Je pense qu il y a un manque d energie dans la ration et sans doute trop d azote soluble. Taux d urée haut et bouses dures = manque d energie
Répondre