Nutrition animaleSanders peaufine son outil de rationnement avec un nouveau critère protéique

| par | Terre-net Média

Ideal system, le programme nutritionnel de Sanders, évolue et intègre un nouveau critère : la Protéine Métabolisable Sanders (PMS).

L'outil de rationnement Ideal system de Sanders se voit ajouter un nouveau criète nutritionnel : la PMSL'outil de rationnement Ideal system de Sanders se voit ajouter un nouveau critère nutritionnel : la PMS (©Sanders) Le programme nutritionnel de Sanders (Ideal system) permet aux éleveurs de piloter la ration de leurs troupeaux en intégrant les interactions digestives dans le rumen, une prévision de la production laitière, l'évaluation de l'efficacité alimentaire et prend en compte le bilan énergétique et l'amaigrissement.

L'entreprise peaufine son outil en y ajoutant un nouveau critère nutritionnel synthétique : la PMS (protéine métabolisable Sanders). D'après Sanders, « ce critère permet d’appréhender au plus juste la valorisation de la protéine par les animaux et d’éviter ainsi les gaspillages ». Il intègre une prédiction de la synthèse de protéines microbiennes dans le rumen, une digestibilité de la fraction "matière protéique intestinale" et enfin l'utilisation de la PMS pour la production laitière.

Pour maximiser la PMS, l'entreprise de nutrition a également développé une nouvelle gamme d'aliment « Sandi PMS » pour « minimiser les gaspillages de protéine, optimiser le coût alimentaire et conserver voire améliorer les performances ». L'innovation Cap'PMS (association d'huiles essentielles, de souffre et de cobalt) permet aussi d'activer les synthèses microbiennes au sein du rumen.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article