VeauxQuantité et qualité du colostrum : quelques rappels

| par | Terre-net Média

Pour un bon départ, le veau a besoin d'ingérer une quantité suffisante d'un colostrum de bonne qualité. L'entreprise américaine Sav-A-Caf fait un rappel des quelques clés de réussite au démarrage du veau.

Il est important de distribuer au plus vite après la naissance du veau un colostrum de qualité et en quantité suffisanteIl est important de distribuer au plus vite après la naissance du veau un colostrum de qualité et en quantité suffisante. (©Sav-A-Caf) « Que vous éleviez 5, 50 ou 500 veaux, la qualité du colostrum est vitale afin d'offrir aux veaux un bon départ. Ils naissent avec un système immunitaire immature et n'ont quasi pas d'immunité contre les maladies. C'est pourquoi ils ont besoin de recevoir un colostrum de qualité juste après leur naissance », rappelle l'entreprise américaine Sav-A-Calf. Ainsi, voici les quelques conseils qu'elle prodigue :

- Vérifier la qualité du colostrum par sa concentration en anticorps grâce à un réfractomètre.

- Donner une quantité suffisante : « durant les deux premières heures de sa vie, le veau doit recevoir une quantité de colostrum équivalente à 10 % de son poids ».

- Distribuer le colostrum le plus tôt possible : « des études montrent que 6h après sa naissance, le veau est capable d'absorber 66 % des anticorps du colostrum alors que 36h après sa naissance, il ne peut en absorber que 7 % ».

- Quand le colostrum n'est pas de bonne qualité ou en quantité suffisante, vous pouvez utiliser du colostrum congelé ou un substitut.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article