Abreuvement des animauxPlus d'eau pour plus de lait, c'est possible !

| par | Terre-net Média

Le lait est composé à 90 % d'eau. Il est donc logique qu'une vache qui produit beaucoup de lait boive plus qu'une basse productrice. Sa consommation d'eau dépasse souvent les 100 l/jour. Elle dépend de sa production, de son alimentation et des conditions climatiques. Il est essentiel que les vaches aient suffisamment d'eau à leur disposition, car l'inverse risque de pénaliser leur production

L'augmentation du nombre de points d'eau dans la stabulation ou la pâture permet de faciliter l'accès à l'eau des vaches dominées dont la production pourrait être pénalisée par une sous-consommation d'eauL'augmentation du nombre de points d'eau permet de faciliter l'accès à l'eau des vaches dominées dont la production pourrait être pénalisée par une sous-consommation d'eau. (©Terre-net Média)

L’eau consommée par une vache laitière suit différents flux jusqu’à être perdue par les fèces, l’urine, l’évaporation et entrer dans la fabrication du lait. Une période de restriction en eau a donc un impact direct sur ses performances. Aucune norme ne s’applique quant à la quantité et la qualité. Pourtant, des études réalisées par l’entreprise La Buvette, fabricant d’abreuvoirs, débouchent sur des préconisations : « la stabulation doit comporter un point d’eau individuel pour 10 vaches avec un débit d’au moins 18 l/min pour que la vache boive un maximum d’eau en peu de temps. Pour les abreuvoirs à niveau constant, on peut augmenter le chargement à un abreuvoir pour 15 vaches. » Les préconisations de débit permettent de satisfaire la vitesse d’abreuvement de la vache et éviter que celle-ci ne s’impatiente et n’ingère que le minimum nécessaire. De plus, le nombre d’abreuvoirs est important pour diminuer l’agressivité des animaux et offrir des solutions aux dominés de l’étable dont les primipares qui peuvent souffrir de sous-consommation d’eau.

Les abreuvoirs avec une capacité de plus de 50 l permettent de prévenir une éventuelle panne du système de distribution ou un déficit de débit. Cependant, un contenant trop grand peut être rapidement souillé et son nettoyage est plus compliqué.

Quelques conseils pour augmenter la consommation de vos vaches

Les différents abreuvoirs doivent être répartis de façon homogène dans la stabulation avec si possible un bac en sortie de salle de traite, sans pour autant bloquer la circulation des vaches. Celles-ci consomment 40 % de leurs besoins après la traite et la distribution de la ration. Les blocs de sels, permettent non seulement de complémenter les vaches mais donnent en plus une sensation de soif.

Toujours d’après La Buvette, une eau tempérée (entre 10 et 15°C) serait plus appréciée par les bovins. Un test réalisé sur deux lots de vaches a démontré qu’une eau bue à 3°C faisait baisser la productivité du lot par rapport à celui consommant de l’eau tempérée, en particulier l’hiver. Cependant, lorsque les animaux souffrent de la chaleur, une eau fraîche (entre 7 et 15°C) est à privilégier car elle augmente l’appétit des vaches et contribue à la régulation de leur température corporelle.

Le nettoyage des abreuvoirs est à réaliser une fois par semaine. Un essai canadien démontre que les vaches préfèrent boire dans un bac propre et qu’au-delà de 2,5 g de bouse par litre d’eau, la consommation chute dans le bac souillé. Les abreuvoirs basculants ou équipés d’une pompe de vidange facilitent le nettoyage.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article