BretagneLa fabrication d'aliments pour animaux ne cesse de chuter

| par | Terre-net Média

En Bretagne, les usines de fabrication d'alimentation du bétail ont enregistré une baisse de leur production de 16 % depuis 2001 et de - 2,6 % entre 2012 et 2013. Seuls les tonnages d'aliments pour bovins progressent.

« La perte de compétitivité continue des productions animales bretonnes sur les marchés, la fin des restitutions et les difficultés rencontrées par un certain nombre d’entreprises bretonnes en 2013 ont eu des conséquences majeures sur le niveau des fabrications d’aliments », déplore Nutrinoë, l’association des entreprises de nutrition animale en Bretagne, (ex-Afab).

L’équivalent de 6 usines en moins en 12 ans

D’après ses estimations, les fabrications bretonnes d’aliments pour animaux sont en diminution de - 2,6 % par rapport à 2012, soit plus de 200.000 tonnes d’aliments en moins. Depuis 2001, les entreprises ont enregistré une baisse de - 16 % des fabrications régionales, soit - 1,5 million de tonnes, l’équivalent de cinq à sept usines moyennes bretonnes.

Ce sont les fabrications d’aliments pour les dindes et celles pour canard qui régressent le plus en 2013 en valeur relative, de respectivement - 19 % et - 17 %. Depuis 2001, les fabrications d’aliments pour dindes auront été divisées par deux, soit une perte d’environ 600.000 tonnes.

En valeur absolue, ce sont les fabrications d’aliments pour porcs qui sont le plus affectées avec une diminution des fabrications d’aliments de - 4,2 %, soit près de 170.000 tonnes en moins. Pour la première fois, les fabrications d’aliments pour porcs en Bretagne passeraient sous la barre des 4 millions de tonnes, soit une baisse depuis 2001 de plus de 17 % et une chute des niveaux de production de 700 à 800.000 tonnes.

Bovins : + 4,3 % en 2013

En revanche, la tendance à la progression des fabrications d’aliments pour bovins se poursuit, compte tenu de la meilleure santé des marchés laitiers notamment. Les fabrications d’aliments pour les bovins progresseraient ainsi en 2013 en Bretagne de + 4,3 %. Le marché de l’alimentation bovine représente 14 % des fabrications totales d’aliments pour animaux en Bretagne.

silo alimentation animale « Pour mettre enfin un terme à la perte de compétitivité de l’élevage et faciliter la réussite de leurs projets, les entreprises bretonnes de nutrition animale espèrent de réelles mesures de simplification administrative, une baisse des charges portant sur la filière et la suppression définitive de l’écotaxe », revendique l'association Nutrinoë dans un communiqué. (©Terre-net Média)

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article