Matériels de récoltes des fourragesOptimiser les réglages pour réaliser 82 ¤/ha d'économies !

| par Samuel Bouhin | Terre-net média

Faucher, faner, andainer sont autant d'étapes cruciales dans la confection d'un fourrage de qualité. Un bon réglage du matériel permet d'obtenir un meilleur rendement et de préserver au mieux les caractéristiques alimentaires de l'herbe récoltée, sources d'économies importantes. Retrouvez en liens tous les conseils pour produire un fourrage de qualité, tout en réalisant des économies.


Faucher « propre », un enjeux important. (© Terre-net Média)

« Des réglages adaptés peuvent engendrer des économies de l’ordre de 82 €/ha d’herbe grâce à une fauche plus propre » souligne Sylvie Lang du groupe Kunh, qui est revenue lors des journées Afpf du 30 et 31 mars 2011 sur l’impact du matériel de récolte sur la qualité du fourrage. (A cette occasion, vous retrouverez également les conseils techniques de réglages en bas de page.)

Indépendamment de l’aspect botanique et du stade de récolte des plantes, réaliser du bon fourrage se résume essentiellement à limiter:

           - les impuretés ramassées ;

         - les pertes de matières sèches par respiration des plantes, en facilitant la déshydratation rapide du fourrage ;

         - le gaspillage des feuilles riches en azote lors des actions mécaniques.

Une défaillance dans l’une de ces étapes conduit à une baisse d’appétence du fourrage, et à une diminution de la valeur alimentaire. Ces pertes seront compensées par une consommation plus importante de fourrages ou de concentrés, coûteuse pour l’éleveur.

Une étude menée par la Chambre d’agriculture allemande Weiser Ems a démontré qu’une augmentation de 2 % des impuretés récoltées dans l’ensilage conduit à une perte économique pouvant atteindre 55 € par vache laitière (lire le tableau suivant).


(© Chambre d'agriculture Weser-Ems)

 


(© Fnpl)

Retrouver ici :

Tous les conseils techniques sur l'optimisation des réglages pour réaliser :

 un fourrage de qualité et des économies


(© Fnpl)
N.B : D’après : « L'évolution technologique du matériel de récolte au service de la qualité du fourrage prairial conservé ». Sylvie Lang, J.-M. Christ, A. Bornet, groupe Kuhn, 4 impasse des fabriques, 67 700 Saverne. Journées de l’Association Française pour la Production Fourragère, 30 et 31 mars 2011, Paris.

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article