Traitement de l'eauFaut-il chlore le débat ?

| par | Terre-net Média

La chloration est le système le plus employé en élevage pour éliminer, dans l'eau d'abreuvement, bactéries, virus, champignons, etc. Cependant, si cette méthode n'est pas correctement utilisée, elle peut s'avérer dangereuse pour la santé des animaux.

Le chlore, en trop grande concentration dans l'eau, peut induire une baisse de la production des vaches.Le chlore, en trop grande concentration dans l'eau, peut induire une baisse de la production des vaches. (©Terre-net Média)

Le traitement de l'eau d'abreuvement par chloration est encore très employé aujourd'hui pour son efficacité et sa facilité de maintenance. De plus, l'investissement n'est que de 1 000 à 2 500 €, avec un coût de fonctionnement de 0,05 €/m3 d'eau. Toutefois, un dispositif mal réglé, induisant un excès de chlore, peut altérer la santé des bovins.

Dans des études canadiennes, des concentrations élevées de chlore dans l'eau d'abreuvement des vaches ont diminué à la fois leur consommation et leur production. En effet, elles réduisent l'action des micro-organismes du rumen et ralentissent les réactions métaboliques.

Des germes de plus en plus résistants

Par ailleurs, les germes deviennent de plus en plus résistants à la chloration car beaucoup de canalisation contiennent désormais un biofilm. Concrètement, il s'agit d'un complexe de bactéries adhérant entre elles à une surface via la sécrétion d'une matrice adhésive et protectrice. Ce biofilm gène la diffusion du chlore et beaucoup de pathologies échappent au traitement.

En résumé, le chlore appliqué en continu est efficace sur la biomasse en suspension dans l'eau, mais pas forcément sur les microbes résistants. Malgré le traitement, ils peuvent être encore nombreux dans l'eau d'abreuvement.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


prudence
Il y a 16 jours
ça dépend de la volonté de les voir marché comme des piles alcalines !!!!!!!!
Répondre
europaz
Il y a 21 jours
Bonjour,
Pour information, avec les procédés de traitement physiques, et notamment par l'envoi d'ondes électriques, on parvient à agir directement sur le biofilm qui va peu à peu ne plus adhérer à la paroi des canalisations et donc dépérir. En outre, le signal électrique agit directement sur les bactéries qui sont elles-mêmes décimées, du moins celles qui passent au travers de l'appareil électrique en p^lace sur la canalisation. Le procédé est donc très intéressant par son effet de synergie avec le chlore qui garde son intérêt pour son effet rémanent. Il existe des centres d'élevage dans lesquels on n'utilise plus le chlore, et la consommation d'antibiotiques pour les animaux peut elle aussi être réduite de façon considérable.
Cordialement.
Répondre