Dossier Retour au dossier Fourrage

Vaches de réformeEnrubannage ou régime sec : le coût de l'engraissement n'est pas le même

| par | Terre-net Média

L'enrubannage permet de réduire la part de concentrés des rations d'engraissement. En revanche, l'herbe récoltée doit être de qualité suffisante - soit fauchée tôt. À l'inverse, distribuer un mélange fermier ou une ration foin + concentrés à volonté réduira largement le temps de travail de l'éleveur mais gare au coût alimentaire qui peut vite s'envoler !

Un enrubannage de qualité (fauche précoce pour obtenir de bonnes valeurs alimentaires)permet de réduire la part de concentrés dans la ration d'engraissement.Un enrubannage de qualité (fauche précoce pour obtenir de bonnes valeurs alimentaires) permet de réduire la part de concentrés dans la ration d'engraissement. (©Terre-net Média) La ferme expérimentale de Jalogny s'est penchée sur l'engraissement des vaches de réforme dans le but de réduire les coûts et simplifier le travail. Des essais ont alors été menés sur des vaches adultes charolaises avec des rations à base d'herbe enrubannée ainsi que des régimes secs en libre-service.

De l'enrubannage pour réduire les concentrés et baisser le coût d'engraissement

Baser sa ration d'engraissement sur de l'herbe enrubannée nécessite de suivre la qualité du fourrage de près. Forcément, la complémentation énergétique (et éventuellement protéique) dépendra des valeurs du fourrage.

FoinEnrubannage

1ère coupe "floraison"

Fauché à 1200°C

1ère coupe "début floraison"

Fauché à 1000°C

1ère coupe "épiaison"

Fauché à 900°C

1ère coupe "début épiaison" (ou 2e coupe)

Fauché à 800°C

MS90 %50-60 %50-60 %50-60 %
MAT8-10 %9-11 %12-13 %14-15 %
UFV0,550,650,700,75
PDIN/PDIE60/6570/7580/8090-85
QualificationStandardMoyenBonTrès bon
Distribution au cornadisÀ volontéÀ volontéÀ volontéRationnement horaire (si nécessaire)
Concentré énergétiqueOrge ou blé ou triticaleOrgeOrgeOrge ou Pulpes bett. déshy ou maïs grain (plus sûrs//risques digestifs)
Pulpes betteraves déshydratées trop encombrantes
Blé contre-indiqué avec des fourrages fermentés peu fibreux
Tourteau de colzaOui

Oui

Non ou faibleNon
Paille alimentaireNonOui par sécuritéOui ratelier libre serviceOui "forcée" si nécessaire
Durée d'engraissement110 j110 j110 j110 j si concentré = orge
105 j si concentré = maïs
GMQ moyen1090109010901090 (orge) / 1140 (maïs)
kg MS fourrages7908409161009 (orge) / 983 (maïs)
kg bruts concentrés920846758618 (orge) / 535 (maïs)

Par rapport à du foin, l'enrubannage précoce permet d'augmenter la consommation de fourrage et de réduire la part de concentrés jusqu'à 300 kg par vache finie. En revanche, les charges en engrais et la mécanisation ne sont pas prises en compte ici et les experts affirment que l'enrubannage ne présente pas d'intérêt économique s'il est fait uniquement pour finir les vaches.

La qualité de l'enrubannage est cependant primordiale : la baisse de consommation de concentrés peut aller de 90 à 230 kg en réalisant une fauche plus précoce. L'économie de céréales n'est pas négligeable et on peut même supprimer le tourteau. Le Gaec Augros (36) est un bon exemple : pour engraisser leur troupeau de Charolaises, les associés misent sur le mash fibreux et se rapproche du zéro achat.

Des rations sèches fibreuses pour simplifier le travail mais à quel prix ?

L'engraissement des vaches de réforme avec des régimes secs en libre service permettent surtout de simplifier le travail de l'éleveur, mais gare au coût de la ration ! D'ailleurs, que faut-il privilégier : du libre service fourrages + concentrés "simples" type céréales/tourteau ou un mélange fermier fibreux ? Quels incidences sur les performances de croissance et la qualité de finition ?

Pas le droit à l'erreur car la trésorerie des élevages bovins est au plus bas. Retrouvez le bilan sur la situation économique des élevages bovins lait et viande en 2018
Concentré rationnéRations sèches en libre service

Foin 1ère coupe "floraison" fauché à 1200 °C

Mélange fermier fibreux au nourrisseur

Libre service concentrés + fourrage

Témoin : foin à volonté, 8 kg d'orge aplatie, 1 kg tourteau colza25 % de foin, 5 % de paille, 55 % d'orge aplatie, 10 % t. colza, 35 % pulpes bett. Foin et concentré à volonté (concentré : 50 % orge aplatie, 15 % t. colza, 35 % pulpes bett. à volonté)
Durée d'engraissement110 j90 j86 j
GMQ moyen109013301395
kg MS fourrages790444315
kg bruts concentrés92010671096

Les 2 rations sèches en libre service permettent des prises de poids plus rapides avec des durées de finition plus courtes, mais qui riment bien entendu avec une consommation de fourrage inférieure (jusqu'à - 480 kg de MS) et une consommation de concentrés plus élevée (jusqu'à + 180 kg).

Le surcoût alimentaire est bien trop élevé face à l'économie de mécanisation sur la récolte de foin. Seule une motivation sur l'organisation du travail peut conduire à cette technique mais elle sera à bien réfléchir. D'ailleurs, avant de toucher à la ration, d'autres pistes permettent de gagner du temps en allaitant, comme le groupage des vêlages, la conduite en bandes et les équipements.

Retrouvez d'autres articles sur le sujet grâce aux tags Vaches allaitantes et Engraissement

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article