Maïs fourrageDans les Hauts-de-France les récoltes débuteront avant la fin du mois

| par | Terre-net Média

Arvalis-Institut du végétal précise ses estimations de récolte de maïs fourrage dans les Hauts-de-France avec des débuts de récoltes avant le fin du mois d'août pour les variétés les plus précoces.

« Les récoltes de maïs fourrage pourraient débuter avant la fin du mois dans les Hauts-de-France, sauf si la météo des semaines à venir s’y oppose. Il est donc urgent de visiter les parcelles pour définir la date de récolte », alerte l'équipe régionale d'Arvalis.

Suite à des semis de maïs précoces (pour la plupart entre le 10 et le 15 avril) et des fortes chaleurs, les floraisons ont eu lieu 5 à 10 jours plus tôt que la normale. À partir des dates de floraison, Arvalis prédit aujourd'hui les dates de récoltes. Cette prédiction repose sur les températures réelles observées depuis la floraison jusqu’au 1er août et les températures « statistiques médianes » ensuite. (Cliquez sur le tableau pour l'agrandir)

Arvalis estime les dates de récolte des ensilages de maïs à partir des dates de floraisonÀ partir des dates de floraison et du cumul de températures, Arvalis prédit la date de récolte des maïs fourrages (©Arvalis)L'institut précise que ces données pourront évoluer en fonction du scénario climatique des semaines à venir : « un temps chaud et sec par exemple, accélèrera la maturité au détriment du rendement et de la qualité, et obligera à avancer les dates de récolte… » Pour prendre en compte la diversité des situations, il convient de visiter les parcelles pour observer le remplissage des grains à l'aide de la grille ci-dessous. La date du chantier de récolte pourra ensuite être fixée avec plus de certitude.

Appréciation du taux de matière sèche plante entière par l'observation des grainsArvalis a mis en place une grille de teneur en matière sèche en fonction de l'aspect du grain (©Arvalis)


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article