Dossier Retour au dossier Ensilage

Ensilage de maïs épiComment l'intégrer dans les rations ?

| par | Terre-net Média

Concentré d'énergie tout en conservant une part de fibres suffisante pour éviter les risques d'acidose, l'ensilage de maïs épi est idéal pour les rations basées sur l'herbe et les fourrages grossiers. C'est également un concentré économique pour les rations d'engraissement des jeunes bovins.

Ensilage de maïs épiConcentré en énergie, l'ensilage de maïs épi est un bon complément aux rations basées sur l'herbe. (©Twitter/@OSourdin)

Après avoir abordé dans un premier article la récolte et le stockage de l'ensilage de maïs épi, intéressons nous maintenant à son intégration dans la ration des bovins.

Comme un ensilage plante entière, le silo doit être bien tassé et fermé hermétiquement. Il faut tout de même avoir en tête que sa teneur en matière sèche plus élevée ralentit la vitesse de fermentation du silo.

Ensilage de maïs épis : un concentré d'énergie

Du côté de la composition chimique de l'ensilage de maïs épi, Arvalis-Institut du végétal dispose d'une base de données permettant d'établir des moyennes :

- Teneur en amidon : 58 %

- Teneur moyenne en fibres (NDF) : 22 %

- Teneur en cellulose brute :  8 %

Pour les critères de valeurs alimentaires, l'institut met en garde : « Elles sont assez peu connues et doivent être minorées ou majorées si l’écart de composition chimique (teneurs en amidon et en cellulose brute notamment) est conséquent avec le référentiel Inrae. Un écart d’un point de cellulose brute par rapport à la valeur pivot Inrae implique une variation de ±1 point de dMO, soit environ ±0,02 UFL/kg MS. » Arvalis donne, à titre de comparaison, un tableau de valeurs pour les différentes formes de maïs et le blé :

Maïs épiMaïs plante entièreMaïs grain humideMaïs grain secBlé
Teneur en MS (%)5335678687
Cellulose brute (g/kg MS)90200262628
MAT (g/kg MS)83769289126
Amidon (g/kg MS)630322737739691
UFL (/kg MS)1,080,961,231,241,19
PDI (g/kg MS)7862789489
BPR (g/kg MS)-42-35-34-53-13

Comparé au maïs grain humide, la valeur énergétique du maïs épi est certes moins élevée mais sa teneur en fibres apporte une sécurité vis-à-vis du risque acidogène.

Sur le maïs grain humide, retrouvez > MGH broyé ensilé ou entier inerté : quel intérêt ?

Du maïs épi pour les vaches laitières et les jeunes bovins

Le maïs épi est valorisable dans la ration des vaches laitières et vise à remplacer tout ou partie des céréales à paille. Les experts d'Arvalis affirment dans leur dossier spécial sur l'ensilage du maïs épi : « La teneur en fibres du maïs épi, intermédiaire entre celle du maïs plante entière et du maïs grain humide (ou des céréales à paille), confère dans ce cas une sécurité digestive supplémentaire à la ration. » Ils recommandent de l'intégrer à hauteur de 10 à 20 % de la ration en MS selon la part des autres fourrages et les objectifs de production.

Il s'intègre aussi très bien dans les rations basées sur les fourrages grossiers pour les vaches laitières comme les jeunes bovins, manquant souvent d'énergie (objectif pour ces rations : 0,0 à 1 UF/kg MS). Dans ce cas, Arvalis préconise de l'intégrer à hauteur de 40 % de la ration en MS pour les vaches laitières et jusqu'à 60 % pour les jeunes bovins à l'engraissement (voire à volonté complété d'un tourteau et de paille en libre service).

À titre d'exemple en Bretagne : tandis qu'Olivier alimentait son troupeau d'herbe + ensilage de maïs épi, il a en avril fermé le silo de maïs épi pour passer en tout herbe et répondre à l'appel de réduction volontaire de production (en lien avec la crise du Covid) :

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


Hounkpatin K.Janvier
Il y a 28 jours
Je vous aime
Répondre