Bovin viandeChez Anthony (18), des Charolaises vendues en boucherie, caissettes et foodtruck

| par Yan Mathioux nutritionniste | Terre-net Média

Avec un engraissement haut-de-gamme, Anthony finit ses Charolaises avec de beaux poids de carcasse. Un investissement qui vaut le coup puisqu'il valorise sa viande jusqu'à 5,30 ¤/kg pour son meilleur débouché.

Cet article est une exclusivité abonné PRO

Découvrez les contenus et les avantages réservés aux abonnés Web-agri PRO.
Et profitez immédiatement de l'essentiel pour agir sur votre exploitation !

Responsive Web-agri
Je m'abonne

Je profite d'une offre d'essai valable 7 jours à Web-agri PRO

Offre découverte**sans engagement

A lire également

   Rechercher plus d'article