Maïs fourrageArvalis précise ses estimations de dates d'ensilage dans chaque région

| par | Terre-net Média

Arvalis-Institut du végétal a établi le 25 juillet sa seconde carte des dates prévisionnelles de début des récoltes de maïs fourrage. Les premiers chantiers commenceront dès le 15 août dans de nombreux départements.

Estimation par région de la date de début de récolte des maïs fourrages 2017Estimation par région de la date de début de récolte des maïs fourrages 2017. (©Arvalis)

Pour faire suite à l’article du 17 juillet sur Web-agri, Arvalis-Institut du végétal a publié le 25 juillet une mise à jour de sa carte des dates prévisionnelles de début de récoltes de maïs fourrage. Plus de départements que prévu commenceront leurs ensilages à la mi-août pour les maïs les plus avancés.

Observer les grains pour organiser les chantiers de récolte

Arvalis préconise d’observer les grains pour prédire la date de récolte : « 3 à 4 semaines après la sortie des soies (stade repère de floraison), il est facile de repérer l’apparition de la lentille vitreuse à l’extrémité des grains des couronnes centrales des épis. La lentille vitreuse, jaune dorée et difficilement rayable à l’ongle, correspond au dépôt d’amidon vitreux à l’extrémité du grain. La plante entière contient alors, selon son gabarit et l’état des feuilles, entre 24 et 26 % de MS. Si l’appareil végétatif est développé et les feuilles vertes, elle est à 23-25 % de MS. Si l’appareil végétatif est court et les feuilles sèches sous l’épi, elle concentre entre 25 et 27 % de MS. À partir du stade d’apparition de la lentille vitreuse, il reste 6 à 8 points de matière sèche à acquérir pour atteindre le stade optimal de récolte, soit 32 % de MS plante entière. Cela représentent 140 à 180 degrés jours, autrement dit entre 15 et 25 jours de calendrier selon les régions, la période de récolte et le scénario climatique de la fin de l’été et de l’automne… »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article