Compétitivité

Articles relatifs à la compétitivité des exploitations agricoles et des filières agricoles.

12Mars
[Point de vue] Accords commerciaux

Ceta et Mercosur : pourquoi les agriculteurs vont continuer la lutte

Les traités de libre-échange avec le Canada et les pays d'Amérique latine - les fameux accords Ceta et Mercosur - participent pleinement à une dynamique de concentration des acteurs de l'agroalimentaire, renforçant leur pouvoir de marché face aux agriculteurs. En les approuvant, l'Europe envoie aussi un message contradictoire à ses agriculteurs, leur demandant de respecter des normes strictes tout en ouvrant ses portes à des produits moins contrôlés, mettant en évidence les contradictions de la Pac. Des contradictions que les agriculteurs supportent de plus en plus difficilement.

5Mars
Exportations de céréales

L'Égypte, une destination aléatoire pour le blé français

Le succès du blé français en Égypte est variable, avec des hauts et des bas. Entre septembre 2017 et février 2019, pas un seul kilo de blé français n'a été vendu au pays des pharaons. Mais cette année, la compétitivité accrue de la céréale hexagonale permet aux opérateurs de réaliser une très bonne campagne d'export.

12Février
Gestion de la récolte 2019 (2/5)

Les bons rendements ont eu un impact limité sur l'amélioration de la rentabilité

« Et toi, tu fais combien en rendements ? » À chaque moisson, l'attention est portée sur le rendement de chaque culture. Or, comme l'a parfaitement illustré la moisson 2019, « l'impact de bons rendements est resté assez limité sur la rentabilité des exploitations », estime Piloter sa ferme, start-up spécialisée dans la commercialisation des céréales.

3Février
Protéines

La Fop s'inquiète de la disparition des moyens de production

Depuis un an, la réflexion sur le Plan protéines est au point mort et la filière reste dans l'attente, alors qu'elle doit aujourd'hui faire face à des injonctions contradictoires : développer la production de protéines, alors que les moyens de produire apparaissent de plus en plus réduits. À l'occasion de son assemblée générale, le 30 janvier, la Fop a mis les pouvoirs publics face à leurs responsabilités.


28Janvier
Gestion de la récolte 2019 (1/5)

Avant la moisson, « un manque à gagner de 35 ¤/ha pour être rentable »

Comment évaluer, tout au long d'une campagne de production et de commercialisation, l'impact des différentes variables influençant le résultat d'une exploitation céréalière ? En prenant exemple sur la récolte 2019 de blé tendre, Piloter Sa Ferme décortique l'impact de ces différents facteurs - dépenses, aides, rendements, prix de vente - tout au long d'une campagne de production et de commercialisation. Selon la start-up spécialisée dans la commercialisation des céréales, la situation avant la moisson 2019 était globalement « critique », avec un manque à gagner de 35 ¤/ha pour équilibrer les comptes et rémunérer le travail de l'exploitant.

20Janvier
Opération séduction

Emmanuel Macron veut reconquérir le c½ur des agriculteurs

Après les nombreux sujets de mécontentement qui ont poussé le monde agricole à manifester à plusieurs reprises l'année dernière et, en point d'orgue, la nouvelle réglementation sur les ZNT annoncée en décembre, le président de la République a subtilement vanté les mérites du modèle agricole français à l'occasion de la remise des prix d'excellence du Concours général agricole.

15Janvier
Coopération agricole

Prête pour répondre aux nouveaux défis après une année de mutation

De la prise de fonction de Dominique Chargé en tant que président au lancement d'une nouvelle identité en décembre, l'année 2019 a été pour la Coopération agricole, ex-Coop de France, une année de renouvellement pour s'adapter aux nouvelles attentes des agriculteurs et des jeunes installés. L'organisation est désormais parée pour répondre, en 2020, aux nouveaux défis auxquels la profession agricole doit faire face.

10Janvier
Comptes de l'agriculture

Le résultat net par actif agricole en baisse de 10,6 % en 2019

La Commission des comptes de l'agriculture de la nation (CCAN) a publié le 10 janvier les résultats des exploitations agricoles pour 2018 et les comptes prévisionnels de l'agriculture pour 2019. L'Insee prévoit ainsi, pour l'année passée, une dégradation des résultats économiques du secteur agricole, avec notamment une baisse de 10,6 % du résultat net et une diminution de 7,8 % de la valeur ajoutée, par actif non salarié.

2Janvier
FranceAgriMer

La filière laitière française retrouve la première marche du podium

Avec une société soucieuse de la qualité des produits et une transparence irréprochable de chaque maillons, l'Hexagone reste attentif aux problématiques liées à la veille sanitaire et à l'impact des maladies sur la production nationale. La France se place donc comme un concurrent sérieux sur le marché laitier mondial.

19Décembre
2019
Blé russe et ukrainien

La production devrait doubler d'ici cinq ans

Longtemps délaissée, l'agriculture fait désormais partie des priorités stratégiques de la Russie qui a dû développer son potentiel de production après l'embargo qu'elle a décrété en 2014 sur les produits européens et américains, en réaction aux sanctions économiques qu'elle a subies dans le cadre de la crise ukrainienne. Devenu premier exportateur de blé en 2017, la Russie est pourtant loin d'avoir poussé au maximum son potentiel de production. La dynamique pourrait s'accélérer dans les années qui viennent.

17Décembre
2019
Politique agricole

À mi-mandat, les promesses d'Emmanuel Macron sont-elles tenues ?

En matière agricole, les promesses du candidat Emmanuel Macron étaient nombreuses : revenu des agriculteurs, épargne de précaution, accès au foncier, fin des surtranspositions. Deux ans et demi après le début de son mandat, le président de la République a-t-il tenu ses engagements ? Si une partie de ces mesures ont été prévues par la loi Egalim, issue des États généraux de l'alimentation, force est de constater que la concrétisation tarde à venir sur les sujets clés, notamment sur la question des prix payés aux producteurs.

11Décembre
2019
Betteraves sucrières

La CGB compte sur une remontée des prix en 2021

Après deux années difficiles suite à la sortie des quotas, la filière betteravière française est dans le rouge. Si la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB) constate un assainissement du marché, l'amélioration ne devrait pas être effective avant 2021 sur les prix payés aux producteurs. Désireuse de tirer les leçons de la crise, notamment des quatre fermetures d'usines, l'organisation a également travaillé sur un plan de filière et attend des engagements du ministre sur le sujet.