Commercialisation

Articles traitant de la commercialisation de produits agicoles.

15Janvier
Hervé Pelé (49)

Valoriser ses veaux mâles Jersiais grâce à la vente directe

En 2019, Hervé Pelé a élevé les 18 veaux mâles de race Jersiaise nés sur son exploitation sous des vaches nourrices. Six d'entre eux ont permis d'élaborer des produits à base de viande de veau pour la vente directe, tandis que les douze autres poursuivent leur carrière en tant que b½ufs. Des pistes à étudier, permettant aux éleveurs de Jersiaises de valoriser leurs veaux mâles.

11Décembre
2020
Crise du broutard et du JB

Malgré une concertation lancée en octobre pour revaloriser le prix payé aux éleveurs, la crise du broutard demeure aujourd'hui sans solution, regrette la FNB qui va désormais encourager les éleveurs à reprendre la main sur la commercialisation de leurs animaux pour contourner les opérateurs.

11Décembre
2020
[Témoignage] Stéphanie et Dominique (76)

« Passer d'un atelier de transfo de 9 à 100 m2 pour répondre à la demande »

Partis de quelques litres de crème transformés entre la laiterie et leur cuisine, Dominique et Stéphanie envisagent la création d'un nouveau laboratoire de transformation sur leur exploitation laitière située à Aubermesnil-Beaumais en Seine-Maritime (76). La demande ne cesse de croître pour les produits fermiers vendus dans leur Cré « Meuh » rie à roulettes sur les marchés. Focus sur leur parcours et leurs projets.


25Novembre
2020
Transformation laitière

S. Rivet (76) : « Avec le confinement, nos ventes ont explosé ! »

Si la crise sanitaire actuelle affecte de nombreux commerces et corps de métier, le confinement n'est pas synonyme de pertes pour tout le monde. Lancée depuis deux ans dans la transformation du lait produit sur l'exploitation de son conjoint en Normandie, Stéphanie Rivet a vu son activité se développer de façon exponentielle depuis le premier confinement.

4Aout
2020
[Témoignages] Mon projet, mon avenir

Se rafraîchir en campagne comme à la plage grâce aux ice trucks fermiers

De la même façon que les camions à glaces qui sillonnent les stations balnéaires, des ice trucks fermiers commencent à parcourir les villages ruraux français avec, à leur bord, des crèmes glacées au bon lait de vache, apportant un peu de fraîcheur appréciable en période de forte chaleur comme ces jours-ci, surtout quand la mer n'est pas à proximité...

13Mai
2020
Covid-19

Les pertes sont lourdes pour les producteurs laitiers transformateurs

Si en cette période de crise sanitaire, les consommateurs reviennent vers le local et la vente à la ferme, les producteurs laitiers fermiers encaissent de lourdes pertes économiques. Avec la fermeture des marchés et de la RHD, beaucoup ont dû réorganiser leur production mais ça ne suffit pas. L'ANPLF demande des comptes aux pouvoirs publics.

24Avril
2020
[Paroles de lecteurs] Covid-19

Plutôt fermés à la rétention face aux prix bas des bovins viande en élevages

Sur les réseaux sociaux déjà, les éleveurs de bovins viande doutaient de l'intérêt de retenir leurs bêtes en ferme pour lutter contre la baisse des prix liée à la crise sanitaire et économique du coronavirus. L'appel de la Fédération nationale bovine (FNB) n'a pas plus convaincu les lecteurs de Web-agri, qui préféreraient se battre directement pour une meilleure rémunération et craignent que d'autres pays ne prennent le marché.

13Mars
2020
Paroles de lecteurs

Le coronavirus se propage aussi dans les commentaires

Si la pandémie de coronavirus se répand également dans les commentaires postés par les lecteurs de Web-agri et de Terre-net, qui ont réagi en nombre aux différents articles portant sur ce sujet, tous ne sont pas d'accord quant aux impacts de cette crise sur l'élevage et l'agriculture en général. Certains pensent qu'elle va faire baisser les prix du lait, de la viande, des céréales et des oléoprotéagineux et d'autres, au contraire, qu'elle va les faire augmenter. Plusieurs estiment que la consommation va diminuer et quelques-uns qu'elle restera au même niveau.

27Février
2020
« Né d'une seule ferme »

Des yaourteries clé en main pour valoriser localement du lait à 550 ¤/1 000 l

Avec l'initiative « Né d'une seule ferme », André Bonnard, éleveur dans la Loire et bientôt ex-secrétaire général de la FNPL, propose aux éleveurs laitiers une formule clé en main pour transformer à la ferme du lait en yaourt, valorisé localement auprès du réseau Intermarché. Grâce à un conteneur intégrant tous les équipements d'une yaourterie, « Né d'une seule ferme » promet une valorisation de 550 ¤/1 000 l et un EBE annuel de 32 000 ¤. L'initiateur du projet espère installer 50 yaourteries dans des exploitations d'ici fin 2020, et ambitionne, à terme, de prendre 5 % de part de marché sur le segment des yaourts, grâce à 2 000 yaourteries.

14Février
2020
À Guillestre (05)

Les éleveurs des Hautes-Vallées ne se laissent pas abattre

Tous les mardis à 5 heures du matin, les lumières du petit abattoir de Guillestre dans les Hautes-Alpes s'allument. Pourtant, il y a quelques mois, cet abattoir aurait pu rester plongé dans le noir sans la mobilisation des éleveurs du secteur et leur investissement dans le fonctionnement de la structure.