26Mars
Fermeture des marchés

Suite à la fermeture des marchés de plein vent, annoncée le 22 mars par le Premier ministre dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, la Confédération paysanne et la Fédération nationale de l'agriculture biologique rappellent que d'autres moyens de distribution sont possibles, et listent les plateformes et les initiatives locales dédiées aux circuits courts.


20Mars
Coronavirus

Les marchés de plein vent, très fréquentés depuis ce week-end par les Français inquiets de ne pas pouvoir s'approvisionner et poussés dehors par le beau temps, seront-ils fermés en raison du regroupement de population qu'ils provoquent, et du risque de propagation du Covid-19 ? Le ministre de l'agriculture a affirmé le 19 mars qu'ils resteraient ouverts.

16Mars
Commercialisation récolte 2019 au 16/03

Comparer des stratégies sur des exploitations de structure comparable

L'objet de cet article est de mettre en place une simulation de commercialisation sur deux exploitations ayant des structures comparables. La différence entre les deux fermes vient de la stratégie de commercialisation adoptée par les chefs d'exploitations.

13Mars
Paroles de lecteurs

Le coronavirus se propage aussi dans les commentaires

Si la pandémie de coronavirus se répand également dans les commentaires postés par les lecteurs de Web-agri et de Terre-net, qui ont réagi en nombre aux différents articles portant sur ce sujet, tous ne sont pas d'accord quant aux impacts de cette crise sur l'élevage et l'agriculture en général. Certains pensent qu'elle va faire baisser les prix du lait, de la viande, des céréales et des oléoprotéagineux et d'autres, au contraire, qu'elle va les faire augmenter. Plusieurs estiment que la consommation va diminuer et quelques-uns qu'elle restera au même niveau.

10Mars
Commercialisation des céréales

Moins de la moitié des agriculteurs connait son coût de revient

Une minorité d'agriculteurs connait son coût de revient. C'est ce qui ressort d'un sondage en ligne réalisé sur Terre-net. Pourtant, il s'agit d'une donnée essentielle qui permet de définir le prix auquel vendre sa récolte pour couvrir ses charges et, si possible, réaliser un bénéfice.

27Février
« Né d'une seule ferme »

Des yaourteries clé en main pour valoriser localement du lait à 550 ¤/1 000 l

Avec l'initiative « Né d'une seule ferme », André Bonnard, éleveur dans la Loire et bientôt ex-secrétaire général de la FNPL, propose aux éleveurs laitiers une formule clé en main pour transformer à la ferme du lait en yaourt, valorisé localement auprès du réseau Intermarché. Grâce à un conteneur intégrant tous les équipements d'une yaourterie, « Né d'une seule ferme » promet une valorisation de 550 ¤/1 000 l et un EBE annuel de 32 000 ¤. L'initiateur du projet espère installer 50 yaourteries dans des exploitations d'ici fin 2020, et ambitionne, à terme, de prendre 5 % de part de marché sur le segment des yaourts, grâce à 2 000 yaourteries.

21Février
[Sondage] Commercialisation des céréales

Un agriculteur sur deux commercialise lui-même ses grains

Selon un sondage en ligne sur Terre-net, un peu plus de la moitié des agriculteurs s'occupent eux-mêmes de la commercialisation de leur blé et ne vendent pas au prix moyen proposé par leur collecteur. La principale raison invoquée par ceux qui le font est le sentiment de ne pas savoir comment faire pour bien vendre.

17Février
Commercialisation récolte 2019 au 15/02

Comparer des stratégies sur des exploitations de structure comparable

L'objet de cet article est de mettre en place une simulation de commercialisation sur deux exploitations ayant des structures comparables. La différence entre les deux fermes vient de la stratégie de commercialisation adoptée par les chefs d'exploitations.

14Février
À Guillestre (05)

Les éleveurs des Hautes-Vallées ne se laissent pas abattre

Tous les mardis à 5 heures du matin, les lumières du petit abattoir de Guillestre dans les Hautes-Alpes s'allument. Pourtant, il y a quelques mois, cet abattoir aurait pu rester plongé dans le noir sans la mobilisation des éleveurs du secteur et leur investissement dans le fonctionnement de la structure.

6Février
Agriculture biologique

Les objectifs d'Ambition Bio ne seront pas atteints, regrettent les sénateurs

Si le gouvernement communique beaucoup sur sa volonté de développer l'agriculture biologique, un rapport de la commission des finances du Sénat dénonce le manque de financement pour soutenir cette vision. Selon les sénateurs, les objectifs du plan Ambition bio 2022 ne pourront pas, à ce rythme, être atteints avant 2026.

29Janvier
Pommes de terre

Le collectif, meilleur modèle pour demain ?

Après une campagne assez difficile pour les producteurs de pommes de terre, notamment en fécule, l'UNPT a réfléchi lors de son congrès, le 28 janvier, aux modèles de production qui permettront à la pomme de terre française de tirer encore son épingle du jeu demain. Pour réduire les coûts de production, les regroupements entre producteurs pourraient se développer de plus en plus.