Commercialisation

Articles traitant de la commercialisation de produits agicoles.

24Mai
Marché du blé

R. de Kerpoisson, ODA : « Le prix du blé devrait remonter d'ici la mi-juillet »

Pour Renaud de Kerpoisson, président d'Offre et demande agricole, les prix du blé tendre devraient remonter dans les deux mois qui viennent, en raison de stocks insuffisants et de besoins toujours importants de la part de certains importateurs, comme l'Egypte. La tendance des prix pour la prochaine récolte est aussi haussière selon l'expert.

18Mai
[Reportage] Mon projet, mon avenir

« Notre magasin est bien plus qu'un projet commercial, c'est un projet de vie »

Autour de Chambéry, en Savoie, onze producteurs se sont regroupés pour créer un magasin dans lequel sont mis en vente les produits issus de leurs exploitations. Tous ont la même volonté : mieux maîtriser la commercialisation de leurs productions, à des prix plus rémunérateurs.


28Avril
Marché des céréales

Atypique fin de campagne 2016-2017

La campagne de collecte et de commercialisation 2016-2017 du blé tendre s'avère aussi particulière que la moisson 2016 a été décevante. Selon FranceAgriMer, 80 % de la collecte était déjà réalisée fin février, contre 70 % l'an dernier à la même période. L'établissement confirme que les exportations seront 60 % inférieures à celles de l'an dernier.

6Avril
Commercialisation du blé français

Faute de blé français, le Maghreb est séduit par les origines russes

Approchant la fin d'une campagne de commercialisation à l'export difficile après la piètre récolte 2016, la filière française blé tendre voit ses principaux acheteurs du Maghreb se détourner vers les blés de la mer Noire. Au détriment de la France, la Russie et l'Ukraine deviennent de plus en plus incontournables sur le marché céréalier.

27Mars
Magasins de producteurs

Gérer le temps de travail collectivement

Les agriculteurs membres de magasins de producteurs ont besoin de partager les tâches et de comptabiliser le temps individuel mis au service du collectif. Pour cela, certains utilisent une banque de travail. Avec cet outil, les membres réalisent un suivi et équilibrent leur investissement, en récupérant l'excédent de temps investi sous forme de temps ou de rémunération. La banque de travail est un contrat sous seing privé régi par l'entraide agricole. Elle favorise l'équité dans le collectif mais nécessite de la vigilance sur certains points.

23Mars
[Reportage] Commercialisation

Se former avec pilotersaferme.com, pour vendre ses grains plus sereinement

J'ai suivi pour vous une journée de formation avec Roland Zimmermann, cofondateur de Pilotersaferme.com, et des agriculteurs d'Eure-et-Loir désireux de remettre en question leur façon de vendre leurs récoltes. Objectif : se rendre compte qu'il est possible de passer moins de temps pour vendre ses grains, avec une stratégie plus claire, et en considérant un risque prix de plus en plus important.