Colza

image Colza

Du semis à la récolte et à la commercialisation, les conseils pour conduire sa culture de colza et vendre sa production.

31Mars
Écho des plaines

Bien repérer les stades du colza pour prévenir les attaques de sclérotinia

Alors que la nuisibilité des méligèthes s'éloigne avec l'arrivée de la floraison, c'est à la protection contre le sclérotinia qu'il faut maintenant s'attarder. Dans les régions les plus précoces et les parcelles les plus avancées, le risque d'attaques de charançons des siliques est aussi à surveiller. En blé, la vigilance doit surtout porter actuellement sur les risques piétin-verse et rouille jaune.


25Mars
L'info marché du jour

L'Inde se confine, une décision qui a des conséquences sur le colza

Les pays annoncent des mesures de confinement les uns après les autres. Ce mardi, c'est le tour de l'Inde. Mais le pays est aussi le plus grand importateur mondial d'huile de palme, et un retrait de la demande indienne en huile végétale est à anticiper. Le colza, directement corrélé aux huiles végétales, a été impacté par la nouvelle.

23Mars
Écho des plaines

Premiers symptômes de rouille jaune signalés sur blé

Avec le pietin-verse, c'est la rouille jaune, la maladie qui se manifeste le plus tôt dans les parcelles de blé. Les premiers symptômes ont été signalés et il est important de vérifier l'apparition de la maladie dans les parcelles, en commençant par les blés les plus avancés et les variétés les plus sensibles. En colza, les vols de méligèthes se sont renforcés dans toutes les régions et demandent une surveillance accrue dans les parcelle qui n'ont pas encore engagé leur floraison.

17Mars
Écho des plaines

Colza, selon les régions, surveiller charançons de la tige et méligèthes

Le stade des colzas avance à grand pas, et avec lui, la surveillance des parcelles. Selon les régions, on sera très vigilant cette semaine, vis-à-vis du charançon de la tige et des méligèthes. Les parcelles les plus avancées ont commencé leur floraison et ne sont plus concernées par ces insectes. En blé, les conditions climatiques de l'hiver et des dernières semaines ont été très favorables au piétin-verse et à la rouille jaune. Il est conseillé de surveiller de près les variétés sensibles à ces deux maladies.