Coûts de production

Articles relatifs aux coûts de production des matières premières agricoles.

9Mai
Marché mondial du blé tendre

La filière française se classe 2e derrière la Russie

La filière blé tendre française se positionne à la deuxième place mondiale en matière de compétitivité, selon un classement réalisé par le cabinet Agrex Consulting pour FranceAgriMer. Et ce, malgré des faiblesses structurelles, comme la fiscalité, la composition du blé, le coût de la main d'½uvre et les règlementations.

26Avril
Marché laitier

La Commission internationale de regroupement des producteurs laitiers, groupement d'organisations de producteurs au sein de l'European MilkBoard, demande aux élus politiques et aux transformateurs d'agir pour lutter contre les pratiques commerciales déloyales, « devenues la règle », selon elle. L'instance cible trois actions : tenir compte des coûts de production, mettre en place une loi contre la concurrence déloyale et encourager le regroupement des producteurs laitiers.

24Avril
Etats généraux de l'alimentation

Après son adoption en commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, le projet de loi EGA ne satisfait pas les syndicats agricoles. La FNSEA critique le texte notamment sur la question du choix des indicateurs servant à la fixation des prix contractuels. La Confédération paysanne dénonce le rejet de sa proposition de mettre en place un arbitrage public des relations commerciales.


11Avril
[Interview] Projet de loi EGA

Alain Bazot, UFC-Que choisir : « Le relèvement du SRP, c'est de l'enfumage ! »

Président de l'association de consommateurs UFC-Que choisir, Alain Bazot critique vigoureusement l'intérêt du relèvement du seuil de revente à perte pour les agriculteurs. Pour lui, l'inversion de la construction des prix est le seul levier pertinent prévu au « projet de loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole ». « A condition qu'on intègre tous les coûts de production, y compris les coûts environnementaux actuellement payés par les consommateurs. »

28Mars
Congrès 2018 à Tours

Le monde bouge, la FNSEA veut bouger avec lui pour répondre aux défis du secteur

Construction des prix, attentes sociétales, climat, compétitivité. : les quelques 800 agriculteurs de la FNSEA, réunis en congrès à Tours du 27 au 29 mars 2018, ont consacré la première séance publique aux différents enjeux qui bousculent le monde agricole. A chaque séquence thématique, le syndicat avance ses positions. Dans la salle, des interrogations et craintes bien concrètes demeurent.

23Mars
Paroles de lecteurs

Le prix du lait, un sujet qui met les éleveurs en ébullition

Le prix du lait, toujours très bas et qui ne couvre plus les coûts de production, la conjoncture laitière perturbée et, plus largement, les difficultés de la filière sont des sujets sur lesquels les lecteurs de Web-agri débattent beaucoup. Si certains conservent leur humour, parfois pince sans rire, d'autres mettent ouvertement en cause les organismes agricoles qui, selon eux, ne mesurent pas la gravité de la situation. Quand ce ne sont pas les pouvoirs publics qui refusent de réguler les volumes, les stocks de poudre de lait qui s'amoncèlent, ou encore les industriels et les GMS qui font des marges énormes sur le dos des producteurs.

22Mars
[Cartographie] Prix du lait

En Europe, entre un quart et un tiers des coûts non couverts par les prix

Depuis plusieurs années, European Milk Board publie les études du Bal, le bureau de l'ingénierie agricole sur les coûts de production laitière dans différents pays d'Europe : France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg et Danemark. Les chiffres finalement assez similaires dans les six pays étudiés, appellent la même conclusion : partout en Europe, entre 24 % et 35 % des coûts de production d'un kilo de lait ne sont pas couverts par les prix payés aux producteurs.

15Mars
Congrès 2018 à Vannes

Valorisation, attentes sociétales, transmission : trois priorités pour la FNPL

Les éleveurs de la FNPL étaient réunis pour leur congrès annuel les 14 et 15 mars 2018 à Vannes, dans le Morbihan. Le rapport d'orientation « pour des modèles d'exploitations laitières diverses, transmissibles, valorisant les attentes de la société » qu'ils ont présenté constitue la nouvelle trame de travail pour les trois ans qui viennent. Avec plusieurs objectifs et enjeux : poursuivre le travail collectif pour une meilleure répartition de la valeur, mieux répondre aux attentes des consommateurs, le tout dans un contexte où la moitié du litrage produit en France « va changer de main d'ici 2025 ».

7Mars
Prix du lait et coûts de production

En 2017, 24 % des coûts de production n'ont pas été couverts par les prix payés

Selon une étude du Bal allemand, le coût de production moyen d'un kilo de lait était de 45,14 centimes d'euros en 2017. Le prix moyen payé au producteur, établi à 34,42 centimes, n'a couvert que 76 % des charges. Commanditaires de l'étude, les représentants de l'EMB, de FMB Grand Ouest et Bassin normand, de l'Apli et de l'OPL demandent la prise en compte rapide d'un indice interprofessionnel de coûts de production dans les formules de prix.

22Février
Prix rémunérateurs, Mercosur, ZDS.

Les agriculteurs sont impatients de voir les promesses se concrétiser

Un an après avoir entendu les promesses du candidat Emmanuel Macron, et plus de neuf mois après son arrivée à l'Elysée, les agriculteurs s'impatientent. Les deux discours du président de la République à l'attention du monde agricole ne sont pas encore suivis de mesures concrètes, malgré l'ampleur des difficultés pour bon nombre de producteurs.

22Février
Accord de libre-échange

L'Association générale des producteurs de blé (AGPB) estime que la signature d'un accord entre l'UE et le Mercosur aurait un fort impact sur les céréaliers européens. Elle craint une nouvelle chute des prix puisque les coûts de production dans les pays du Mercosur sont parmi les plus faibles du monde.