Chine

Tous les articles relatifs à l'agriculture et à la sécurité alimentaire en Chine.

16Juin
Viande bovine

Un marché mondial toujours tiré par la Chine

À cause de la peste porcine africaine, qui a provoqué un manque de disponibilité du porc, la consommation de viande bovine a fortement augmenté en Chine en 2019. Le pays, premier importateur mondial de viande bovine, tire toujours le marché mondial, et la crise du Covid ne semble pas, pour le moment, avoir freiné cette tendance.


12Mars
L'info marché du jour

Le classement de l'épidémie de Covid-19 en « pandémie » renforce les inquiétudes

L'OMS considère désormais que l'épidémie causée par le Covid-19 qui s'est répandu dans le monde depuis la fin 2019 peut être désormais qualifiée de pandémie. Le risque grandit et les inquiétudes se renforcent, ce qui a conduit les marchés à repartir dans le rouge. Dans ce contexte mondial chahuté, les importateurs en profitent.

10Mars
Coronavirus

Cours en baisse, craintes de flux perturbés : les premiers effets sur l'élevage

Alors que l'Europe suivait de loin l'évolution du coronavirus en Chine, les choses sont devenues beaucoup plus concrètes et impactantes pour les agriculteurs français lorsque le virus s'est propagé en Europe. La baisse de la demande et les restrictions qui pourraient être mises en place pour lutter contre l'expansion du virus font craindre une possible perturbation de la collecte de lait ainsi que des flux de viandes et d'animaux, notamment de broutards.

4Mars
Coronavirus

Quels impacts sur l'agriculture française ?

L'apparition du coronavirus en Chine fin 2019 et sa propagation dans le pays a rapidement impacté les marchés mondiaux, et notamment agricoles, puisque le pays est l'un des plus gros importateurs de la planète. Pour les filières exportatrices françaises, les effets se font déjà sentir, et la situation pourrait s'aggraver en fonction des mesures qui seront prises pour limiter la propagation du virus sur le sol français.

27Février
Lait, viandes, vins...

Les exportations agricoles et alimentaires vers la Chine piégées par le Covid-19

Les vins restent dans les chais, le lait en poudre n'est plus chargé dans les containers et la viande de porc s'empile dans les congélateurs : les exportations agroalimentaires françaises vers la Chine subissent un net ralentissement, depuis l'explosion de l'épidémie de Covid-19 qui bloque les flux logistiques.