Charges d'élevage

Charges fixes, variables et sociales, des infos pour mieux gérer votre entreprise.

1Décembre
Bovin viande

Les différents scénarios pour un élevage allaitant plus durable demain

Prix bas, crises sanitaires, aléas climatiques... L'élevage allaitant français reste assez fragile. C'est pour cette raison que les réseaux d'élevage Inosys ont évalué différents systèmes d'élevage et leur résilience. L'objectif : identifier les plus adaptés et relever les points d'intérêt pour l'élevage allaitant de demain.

13Novembre
Élever des génisses pour tiers

EARL Macé (22) : « Un bâtiment amorti à occuper sans la contrainte de traite »

Se spécialiser dans l'élevage de génisses, c'est le choix qu'ont fait Denis et Véronique Macé, agriculteurs à Plumaugat (22), pour leur reconversion après l'arrêt du lait en 2018. Ils élèvent trois lots de 35 génisses chaque année pour tiers, avec une marge moyenne de 580 ¤/génisse.

18Septembre
Reportage

Au Gaec l'Abbaye (35), près de la moitié des vaches laitières sont en location

Pour agrandir son troupeau, le reconstituer après un problème sanitaire ou garder des capacités financières pour d'autres projets, la location de vaches laitières est une solution à explorer. C'est celle retenue par Marie-Hélène et Hubert Morin, producteurs de lait en Ille-et-Vilaine qui ont fait appel à la société Gestel.

11Septembre
[Témoignage] G. Malgouyres, éleveur (12)

« Même si j'en suis proche, je ne passerai pas en bio car j'y perdrais trop »

« Même si je suis très près du bio niveau conduite de l'exploitation, je resterai en conventionnel car la plus-value n'y est pas, je serais même perdant. » Gauthier Malgouyres, polyculteur-éleveur de l'Aveyron explique pourquoi, dans son système, il ne franchira pas le cap de la conversion à l'agriculture biologique.


9Septembre
Génisses laitières

Un vêlage précoce promet-il de meilleures performances chez la vache adulte ?

C'est incontestable : avancer l'âge au vêlage des génisses laitières permet de faire des économies sur l'élevage des génisses. Mais quid des conséquences sur les performances de la future vache adulte ? Les essais menés à la ferme expérimentale des Trinottières (49) permettent de répondre à cette question.

7Juillet
Alimentation des veaux

Lait entier ou poudre de lait, lequel est le moins cher ?

La phase lactée est une période sensible, l'enjeu est double : assurer une croissance soutenue et éviter les problèmes sanitaires. Les plans d'allaitement pour les veaux sont nombreux : lait entier, lait en poudre, mixte lait-poudre. Comment choisir le bon plan d'allaitement pour mon élevage ?

3Juillet
Paroles de lecteurs

Produire moins de lait pour vivre mieux, prêts à adopter la stratégie du Civam !

En analysant les résultats des fermes laitières conventionnelles et celles en agriculture durable du Grand Ouest, les lecteurs de Web-agri arrivent à la même conclusion que le Civam : même si la production laitière est plus faible, les systèmes herbagers sont plus performants et durables. Pour beaucoup d'entre eux, « la course au volume est un leurre » à condition de ne pas être rattrapé par « la réalité de celle aux hectares » !

29Juin
Comparaison des systèmes laitiers

Produire moins de lait pour vivre mieux : la stratégie à adopter, selon le Civam

En comparant les résultats technico-économiques de 2008 à 2017 des fermes laitières conventionnelles contre celles en agriculture durable du Grand Ouest, le Civam l'affirme : les systèmes herbagers sont plus performants et durables. Contrairement aux idées reçues, le fait de produire moins de lait ne pénalise pas leur résultat final.

2Juin
Éleveurs laitiers

Savez-vous combien vous coûtent vos génisses ?

La balance oscille entre 1 200 et 1 800 ¤, l'écart est conséquent. Mais cette valeur est-elle juste et pertinente ? Combien me coûte réellement une génisse dans mon cheptel ? La bonne question est de savoir combien je peux gagner, dans deux ans, en gardant un lot de petites femelles nées ces derniers jours, soit en les introduisant dans mon troupeau, soit en les vendant.

22Mai
Pâturage

Antoine Thibault (27) : « Mes vaches ont perdu en lait, c'est grave ou pas ? »

Avec l'augmentation de la part d'herbe dans la ration de ses vaches, Antoine Thibault, éleveur laitier dans l'Eure, voit son litrage diminuer. Les vaches font moins de lait mais faut-il s'inquiéter ? « Non », répond l'éleveur qui, après avoir fait le calcul, explique que son coût alimentaire a bien baissé lui aussi.

8Mai
Ensilage, enrubannage, foin

Quel est le prix des différentes techniques de récolte de l'herbe ?

Ensilage, enrubannage, foin... Selon la technique utilisée, le coût de revient d'une tonne de matière sèche n'est pas le même. La rédaction fait la synthèse du coût des chantiers de fenaison avec les chiffres communiqués par la FNCuma. Avantage à la presse enrubanneuse, dont le coût total est estimé à 59 ¤, contre 71 ¤ à l'ensileuse automotrice. (Article déjà paru le 29 juin 2018, mis à jour le 8 mai 2020).

27Avril
Exploitations laitières

La hausse des charges pénalise à nouveau la trésorerie en 2019

En 2019, l'augmentation des différents postes de charges grève encore la trésorerie des exploitations laitières, malgré une hausse des prix du lait pour certaines zones. Les revenus restent encore très bas. « Les années de crise récentes et les forts investissements réalisés dans les élevages génèrent des situations financières difficiles, parfois aggravées par la sécheresse », relève l'Idele dans un rapport publié début avril.

5Février
En Bretagne

Le blocage des cartes vertes continue dans un climat tendu entre GDS et éleveurs

En Bretagne, le torchon brûle entre le GDS et quelques éleveurs dont la délivrance des cartes vertes s'est vue bloquée pour cause de retards de paiement. Si l'organisation à vocation sanitaire affirme être dans ses droits, les éleveurs eux refusent de payer et ont saisi la justice pour demander plus de clarté concernant les tarifs pratiqués.

21Novembre
2019
Trésoreries des élevages bovins

Une situation toujours morose fin 2018

Instauré en 2015 par l'Institut de l'élevage, l'Observatoire de l'endettement et des trésoreries permet un suivi régulier des exploitations bovines depuis 2013. Dans son dernier rapport, publié le 23 octobre, l'observatoire relève une situation financière plutôt morose dans les élevages, fin 2018, pour les bovins viande comme pour les bovins lait.