Blé

image Blé

Tendre ou dur, meunier ou fourrager. tous les articles sur le blé.

22Janvier
Paroles de lecteurs

Les cours des grains au plus haut, mais « pas encore assez » !

Au lieu de savoir pourquoi les cours du blé, maïs et colza s'envolent depuis le début de l'année 2021, les lecteurs de Terre-net préféreraient que cette hausse ait été prévue, qu'elle se prolonge et même que les prix augmentent encore.

21Janvier
Prix du blé

Disponibilités trop faibles pour augmenter les exports

La taxe à l'export russe sur le blé qui entrera en vigueur le 15 février prochain à 25 ¤/t, avant d'être doublée au 1er mars, provoque depuis le début de l'année une rapide flambée des cours du blé. Les prix français s'ajustent notamment à cette perte artificielle de la compétitivité russe. Le bilan hexagonal est en effet bien trop tendu pour se permettre de nouvelles parts de marché à l'international. Selon le dernier bilan FranceAgriMer, avec des exports à 13,4 Mt (au plus bas depuis 2016), le stock de fin de campagne chuterait tout de même de plus de 500 kt, à 2,5 Mt !

21Janvier
Revue des réseaux

C'est le moment pour les reliquats azotés sortie hiver

Si les prélèvements des reliquats d'azote sortie hiver se font principalement en février pour les cultures d'hiver, Aurea Agrosciences rappelle : « les réaliser dès janvier est tout à fait pertinent d'un point de vue agronomique et organisationnel ». En témoignent les photos de prélèvements partagés par les agriculteurs sur les réseaux sociaux.


21Janvier
L'info marché du jour

Céréales : les restrictions à l'export pourraient gagner du terrain

Après la fixation lundi des taxes à l'export de blé russe, qui risque d'être prolongée au-delà de la campagne, l'Argentine pourrait instaurer un quota d'exportation pour la céréale. Une mesure que prendrait également l'Ukraine, mais pour le maïs.

20Janvier
Weather Market

Des craintes surfaites en mer Noire ?

Régulièrement citées comme source d'inquiétudes depuis plusieurs mois, les conditions climatiques se sont nettement améliorées en mer Noire. Des précipitations, majoritairement neigeuses, ont en effet touché la quasi-totalité de la Russie et de l'Ukraine ces deux dernières semaines. La vague de froid qui s'est abattue dans la région n'a ainsi pas causé de dégât notable et les conditions hydriques des sols sont désormais bien meilleures. Malgré un automne un peu sec, les cultures russes sont encore en plein potentiel et c'est davantage la sortie d'hiver qu'il faudra surveiller.

19Janvier
Étude

Un nouveau gène de résistance à la septoriose identifié

Un consortium composé d'Inrae, de l'Université de Wageningen (Pays-Bas), et de l'USDA (États-Unis), en collaboration avec Florimond-Desprez, a identifié et caractérisé un gène qui procure une résistance à de nombreuses souches de Zymoseptoria tritici, champignon responsable de la septoriose du blé. Leurs résultats, publiés le 19 janvier dans Nature Communications, ouvrent alors de nouvelles perspectives pour le développement de variétés de blé résistantes à cette maladie.

19Janvier
L'actu d'Arvalis

Comment les céréales réagissent au gel ?

Les gelées qui ont touché le territoire depuis Noël ne doivent pas générer de craintes particulières dans l'immédiat. Néanmoins, l'endurcissement des céréales est actuellement partiel, et le redoux de ces derniers jours n'écarte pas définitivement les risques liés au gel pour cet hiver. Le point sur les mécanismes mis en place par les plantes pour résister au froid et leurs capacités de compensation.

14Janvier
[L'info marché du jour] Blé russe

Une taxe à l'exportation augmentée, qui fait des émules en orge et maïs

En début de semaine, la Russie annonçait vouloir accroître sa taxe à l'export de blé. C'est chose faite : 45 ¤/t au lieu de 25 ¤, du 15 mars à la fin de la campagne. En plus, elle pourrait l'étendre à l'orge et au maïs.