Bilan météo

Les bilans météorologiques mensuels avec le comparatif de la tendance saisonnière sur le 50 dernières années.

7Juillet
Bilan météo

Un mois de juin 2020 mitigé

Après un printemps de confinement chaud, sec et ensoleillé, juin a retrouvé des conditions météo beaucoup plus maussades avec un ciel majoritairement nuageux, des pluies souvent conséquentes et des températures de saison, paraissant souvent assez basses. Frédéric Decker, météorologue à MeteoNews, dresse le bilan du mois.


18Mai
Bilan météorologique

Avril 2020 chaud, ensoleillé et sec

Les conditions anticycloniques ont largement dominé les débats dans notre ciel durant ce mois d'avril, occasionnant un temps sec, ensoleillé et chaud pour la saison dans un flux de sud à sud-est récurrent. De quoi faire un nouveau mois d'avril atypique, à l'image des mois d'avril 2007, 2011 ou encore 2018. Frédéric Decker, météorologue à MeteoNews, fait le point.

13Avril
Bilan météorologique

Mars 2020 dans les clous

Après l'hiver le plus doux qu'ait connu la France, douceur et fraîcheur ont davantage alterné en mars, de façon équitable. La pluie de la première quinzaine a cédé la place au soleil. Frédéric Decker, météorologue à MeteoNews, dresse le bilan du mois.

    9Mars
    Champs inondés, semis retardés...

    Avec la pluie, les agriculteurs saturent autant que leurs sols !

    L'excédent pluviométrique enregistré depuis l'automne sur de nombreuses régions de l'ouest et de la moitié nord de la France perturbe l'avancée des travaux dans les champs. Les semis de printemps sont en retard, les cultures d'automne sont parfois noyées et il est impossible d'intervenir en plaine. Pour couronner le tout, les prévisions météo à court terme sont pessimistes. Cette semaine, les agriculteurs ont partagé sur Twitter leur désarroi face à ces conditions météorologiques. (Article publié initialement le 6 mars 2020)

    5Mars
    Revue des réseaux

    Avec la pluie, « c'est plus la déprime que le déprimage » pour les éleveurs

    Le début de ce mois de mars s'inscrit dans la continuité d'un automne et d'un hiver pluvieux. La mise à l'herbe 2020 s'annonce compliquée cette année : certains éleveurs ont débuté leur déprimage mais doivent s'adapter à cette pluie incessante en limitant la présence dans les paddocks voire en rentrant de nouveau leurs animaux. Pour d'autres, pas question de sortir leur troupeau, ce qui leur fait dire : « c'est plus la déprime que le déprimage » !

    11Février
    [Revue des réseaux] Tempêtes

    Les éleveurs dressent le bilan de Ciara... avant l'arrivée possible de Dennis ?

    Depuis dimanche, les rafales de vent ont perturbé le travail des éleveurs, notamment la traite, et entraîné des dégâts sur les toitures. Alors que l'heure est au bilan, comme en témoignent leurs posts sur les réseaux sociaux, une nouvelle tempête pourrait arriver en fin de semaine selon certains prévisionnistes.

    10Février
    Bilan météo

    Un mois de janvier doux, et moins pluvieux que la fin 2019

    Dans la continuité de décembre et de l'année 2019, ce premier mois de l'année 2020 aura été une fois de plus particulièrement doux. Seule une courte période fraîche s'est montrée entre deux grandes vagues de douceur. Frédéric Decker, de MeteoNews, dresse le bilan du mois.

      3Février
      Revue des réseaux

      Pour certains, c'est déjà l'heure du déprimage et de la fauche du ray-grass

      La douceur a dominé au mois de janvier. Si pour de nombreux éleveurs, les pluies tombées depuis l'automne ne permettent pas d'envisager la mise à l'herbe ou l'accès aux champs, ce n'est pas le cas partout. Au programme de Julien Lep, fauche du ray-grass et pour d'autres éleveurs de l'Ouest, déprimage des prairies.

      31Décembre
      2019
      Retour sur la météo 2019

      Canicule l'été, pluies à l'automne : les agriculteurs en première ligne

      Vignes comme « brûlées au chalumeau », violents incendies lors de la moisson ..., « l'urgence climatique » a bouleversé hommes et animaux en 2019, lors d'une canicule « historique ». Depuis octobre, ce sont les pluies qui dominent sur la scène météo empêchant les agriculteurs d'emblaver leurs cultures d'hiver dans de bonnes conditions.

      27Décembre
      2019
      [Témoignage] Dans le Berry

      Quentin Pointereau, céréalier, revient sur la météo de 2019 et ses conséquences

      La période hivernale remplit correctement son rôle de recharge des nappes phréatiques dont les niveaux étaient extrêmement bas dans certaines régions. C'est le cas du Berry, épicentre de la sécheresse estivale. Quentin Pointereau, céréalier dans le Cher, revient sur cette année météorologique marquée par la sécheresse cet été et les pluies à l'automne, et ses conséquences sur son activité d'agriculteur.