Assurances

Série d'articles relatifs aux assurances agricoles.

29Mai
Paroles de lecteurs

Prêts à tenter un rapprochement entre la MSA et le régime général

Vu la teneur de leurs commentaires, les lecteurs de Terre-net semblent plutôt ouverts à la proposition de la cour des comptes de « rapprocher » la Mutualité sociale agricole (MSA) et la Sécu. Dans un Paroles de lecteurs paru il y a deux ans presque jour pour jour, ils étaient plus nombreux à défendre le régime spécial s'appliquant à l'agriculture.

11Mai
[Témoignage] Orages en Vendée

M. Gautreau : « Je n'avais jamais vu un orage comme ça, 55 mm en 40 minutes ! »

Agriculteur à Thiré dans le sud Vendée, Maxime Gautreau a vu un orage spectaculaire s'abattre sur ses parcelles dans la nuit du samedi 9 au dimanche 10 mai 2020. 55 mm de pluie tombés en deux fois 20 minutes ! Ses maïs semences et sa parcelle de soja ont été touchés.

16Avril
Gestion des risques en agriculture

Une proposition de loi pour un régime public d'assurances

Dans une proposition de loi déposée le 7 avril, le député André Chassaigne souhaite la mise en place d'un régime public d'assurances et de gestion des risques en agriculture, constatant les difficultés de l'assurance privée face à une généralisation qui n'arrive pas. Aujourd'hui, moins d'un tiers des surfaces sont assurées.


2Mars
Assurance

Etes-vous sûr que votre matériel est bien protégé ?

Tracteur, automoteur, télescopique... chaque véhicule motorisé doit posséder son contrat d'assurance. A minima, le contrat doit couvrir les risques en responsabilité civile. De quoi prendre en charge les dommages matériels, immatériels et corporels causés à des tiers en cas de pépin. Alors avant de prendre la route, vérifier bien vos cartes vertes !

4Février
Assurance multirisque climatique

Impatient de voir la gestion des risques réformée, Groupama sonne l'alarme

Depuis l'année 2016 plombée par de multiples aléas climatiques ayant coûté 420 M¤ d'indemnisations aux agriculteurs, le système d'assurance multirisque climatique est d'autant plus en sursis que l'année 2019 aura, aussi, coûté cher : 250 M¤ d'indemnisations selon Groupama. Le premier assureur agricole appelle de ses v½ux une réforme de la gestion des risques, et propose la création d'un « pool » entre assureurs pour mieux mutualiser les risques.

5Décembre
2019
Pac

Les instruments de stabilisation du revenu sont peu efficaces

D'après un récent rapport de la Cour des comptes européenne, les mesures destinées à protéger les revenus des agriculteurs contre les baisses de prix et les pertes de production n'ont pas atteint leurs objectifs. Les aides à l'assurance se sont notamment avérées « sans grand impact ».

27Septembre
2019
Ministère de l'agriculture

Un budget en hausse pour favoriser l'agro-écologie et la gestion des risques

Le budget du ministère de l'agriculture est prévu en hausse de 4 % à 4,8 milliards d'euros, avec un renforcement de la prévention des risques sanitaires et le maintien d'une réserve pour financer d'éventuelles crises, selon le projet de loi de Finances 2020.

27Septembre
2019
Assurance prairies

N. Coudert : « 7 800 ¤ d'indemnisation pour acheter du fourrage, ça aide ! »

L'élevage paie un lourd tribut à la sécheresse de deux étés successifs. Manque cruel de ressources fourragères, décapitalisation de cheptel, c'est la survie même des exploitations qui est mise en cause. Pour se protéger, certains éleveurs optent pour l'assurance prairies, système assurantiel privé mais subventionné par l'Etat. C'est le cas de Nicolas Coudert. En 2018, la sécheresse a réduit sa production fourragère de 30 %. Avec l'assurance prairies, il a été indemnisé de 7 800 ¤, ce qui lui a permis d'acheter de la paille pour compléter les rations avec les céréales de l'exploitation

12Septembre
2019
Assurance récolte

Les recommandations pour tenter de développer le dispositif

Les sénateurs ont voté, mardi 10 septembre, une proposition de résolution visant à encourager le développement de l'assurance récolte. Ils recommandent notamment au Gouvernement d'appliquer les mesures prises par le règlement européen dit « omnibus », dont une baisse des seuils de déclenchement, considérés trop élevés par bon nombre d'agriculteurs.